“Vers le bleu” de Sabrina Bensalah

Classé dans : Romans pour ados | 2
Vers le bleu - Sabrina BensalahSarbacane, 2014 - Prix : 15,50€ISBN : 978-2-84865-711-0
Vers le bleu – Sabrina Bensalah
Sarbacane, 2014 – Prix : 15,50€
ISBN : 978-2-84865-711-0

Nel a 18 ans et vit avec sa petite sœur et La Mère dans une caravane en résidence permanente dans un camping. C’est l’été et les copains de Nel parlent du BAC, de la mention qu’ils espèrent. Nel, elle, n’aura pas le BAC, avec ou sans mention. Pour s’occuper de Noush, sa petite sœur de 9 ans, elle a mis ses études entre parenthèses.

Leur mère n’est pas une mère très responsable. Depuis qu’elle a quitté son mari, depuis qu’elles vivent dans ce camping, plus rien ne va. Elle est à la recherche de sa jeunesse perdue, elle va et vient, part une nuit et revient. Jusqu’au jour où elle ne revient plus. Un homme lui a promis une vie meilleure alors elle est partie tenter sa chance ailleurs, laissant la petite au soin de la grande.
La nouvelle prend les filles de court. Mais pas le temps de se laisser abattre, pas le temps de laisser parler sa rage, elles ont plus important : c’est l’élection de Mini Miss Camping, le concours pour lequel Noush s’entraîne depuis des semaines. Sa choré est prête et Nel lui promet, elle va la gagner, sa couronne !

La rage sortira, bien sûr. Comment réagir autrement lorsque l’on se retrouve face à un abandon, face à une mère qui fuit ? Nel doit assumer des responsabilités qui ne devraient pas être les siennes, devenir le parent de la famille, mettre ses besoins et ses envies sur pause.
Noush est une tornade, une petite fille intrépide qui comprend déjà beaucoup de choses. La vie l’a fait grandir un peu trop vite et lui a donné des rêves qui ne sont pas de son âge. Mais au fond, c’est toujours une petite fille de 9 ans qui a besoin d’être (en)cadrée, qui aurait bien besoin d’une maman.

C’est une belle histoire qui est pourtant très difficile. Deux sœurs qui s’aiment, s’insupportent, construisent une relation chaque jour en essayant de trouver leur place. Toutes deux ont de la gouaille, ce qui donne lieu à des situations très drôles, et sont en même temps brisées, doivent se réparer, se construire une nouvelle vie. Sabrina Bensalah ne donne jamais dans l’excès de sentiment, ne va pas dans la facilité. Certains éléments de l’intrigue semblent parfois un peu trop faciles, peu crédibles, mais en même temps, ce n’est pas des tracasseries administratives que l’on parle mais bien des sentiments qui naissent d’une telle situation.

L’écriture est simple, utilise un langage oral et familier, ce qui ne donne que plus d’authenticité au roman. Vers le bleu compte moins de 200 pages et se lit d’une traite avec la certitude qu’il faudra suivre attentivement le parcours de Sabrina Bensalah. Il me manquait un tout petit quelque chose pour que Vers le bleu soit un coup de cœur mais l’auteur a toutes les cartes en main pour écrire d’autres très beaux romans.

Encore un tout grand merci aux éditions Sarbacane et à Juliette pour cette belle découverte.

2 Réponses

  1. Ah ben merci !
    Comme si je n’avais pas suffisamment de livres en attente de lecture, il faut que je rajoute celui-ci !

Laissez un commentaire