Sweet sixteen : l’histoire romancée des neuf de Little Rock

Sweet sixteen : l’histoire romancée des neuf de Little Rock

6 mai 2014 1 Par Laura
Sweet Sixteen - A. HeurtierCasterman, 2014Prix : 6,50€ISBN 978-2-203-08458-2

Sweet Sixteen – A. Heurtier
Casterman, 2014
Prix : 6,50€
ISBN 978-2-203-08458-2

L’Amérique des années 1950 est décidément bien présente dans la littérature pour adolescents. Après Ruta Sepetys et son Big Easy, c’est au tour de Annelise Heurtier de nous plonger près de soixante ans en arrière avec la difficile histoire de l’intégration de la population afro-américaine dans les lycées blancs.

C’est un roman à deux voix que nous propose Annelise Heurtier, une de chaque côté de la barrière raciste. Deux jeunes filles de seize ans, Molly et Grace, que tout sépare et qui vont pourtant se retrouver dans la même classe en cette rentrée de septembre 1957 au lycée de Little Rock, dans l’Arkansas. Trois ans plus tôt, lorsque l’on a demandé des volontaires pour un programme d’intégration, Molly a levé la main, pensant qu’il n’y avait que très peu de chance que pareille chose se produise un jour. A vrai dire, lorsqu’on l’a appelée pour confirmer son entrée dans le prestigieux lycée pour blancs de Little Rock, elle n’y pensait plus. Cette rentrée ne sera donc pas aussi tranquille que les autres ; Molly ne s’en rendait pas compte mais s’ils ne sont que neuf à vouloir rejoindre les blancs sur les bancs de l’école, de l’autre côté ils sont des milliers à vouloir les en empêcher.

Grace est de l’autre côté. Jeune fille blanche de bonne famille, elle n’a jamais vraiment mesuré l’ampleur de la ségrégation raciale, n’étant pas issue d’une famille très active dans les mouvements tels que la Ligue des mères blanches. Comme beaucoup d’autres jeunes de son âge, Grace a grandi avec une bonne noire à la maison et si pour certains, ce ne sont que des domestiques, Grace, elle, a toujours eu une relation avec sa Minnie. Alors lorsqu’elle prend conscience de toute la haine qui entoure l’arrivée de neuf adolescents afro-américains dans son lycée, et surtout de celle de Molly dans sa classe, Grace est submergée par cette vague de racisme et d’injustice. Difficile de prendre position contre tant de lycéens, tant de parents bien décidés à rendre impossible la vie de ces neuf courageux mais Grace veut agir à son niveau, montrer à Molly qu’elle n’est pas seule. Mais à quel prix ?

Le nouveau roman de Annelise Heurtier s’inspire d’un des évènements les plus marquants de la lutte pour les droits civiques du Mouvement afro-américains. Ils étaient bien neuf à rentrer au lycée de Little Rock en septembre 1957 mais la comparaison s’arrête là, du moins en ce qui concerne les éléments biographiques. Neuf adolescents qui ont du faire preuve d’un courage hors du commun simplement pour avoir le droit de poursuivre leurs études. Neuf adolescents qui, bien que l’expérience de Little Rock s’arrêta au bout d’un an, ont sans conteste participé à une révolution historique.

Soixante ans après, la lecture de ces faits paraît relever de la science-fiction. Plus de mille soldats furent dépêchés à Little Rock pour assurer la protection de ces neuf jeunes, commandés par le président Eisenhower lui-même, en réaction au refus du gouverneur de l’Arkansas de laisser entrer des adolescents afro-américains dans le lycée blanc.

Une lecture utile qui, si elle pourrait aller plus en profondeur, constituera une bonne entrée à l’histoire de la ségrégation raciale pour un public de jeunes adolescents.