“Sous les bouclettes” de Gudule et Melaka

Classé dans : BD et manga pour adultes | 0

souslesbouclettes
Gudule est une autrice pour la jeunesse bien connue. En 2012, son compagnon meurt d’un cancer et souffle enfin après des mois de combat acharné. Hélas, la vie ne lui accorde que peu de répit puisque quelques mois plus tard, on lui diagnostique une tumeur cérébrale. Sa fille Melaka, autrice de bande dessinée, relate ses deux dernières années de vie dans Sous les bouclettes, bande dessinée à quatre mains.

Si Sous les bouclettes est également signée par Gudule, c’est parce que Melaka alterne présent et passé dans ses planches. Le lecteur a l’occasion de découvrir Gudule à travers des anecdotes personnelles consignées par l’autrice elle-même dans ses carnets, ce qui apporte un peu de fraîcheur et d’humour à ce sujet parfois très douloureux. Celle-ci sont dans les tons sépias alors que les planches relatant les derniers mois de vie sont dans les tons bleus.

C’est bien plus une bande dessinée sur la relation mère-fille que sur la maladie. Au fil des mois, les rôles s’inversent. Ce n’est plus Gudule qui rend visite chaque jour à Melaka mais la fille qui se déplace chez la mère, la masse et lui roule des joints pour la libérer un peu. Gudule s’efface, petit à petit, se retrouve enfermée dans sa maison, dans son corps, dans sa douleur, et sa fille n’a d’autre choix que d’accepter son départ prochain, s’adaptant jour après jour à cette nouvelle relation.
Une boule d’émotions.

Souslesbouclettes1

 

Laissez un commentaire