Seuls les enfants savent aimer – Cali

Classé dans : Romans pour adultes | 1

J’aime beaucoup Cali le compositeur-auteur-interprète. J’aime ses textes, sa poésie, son énergie sur scène, sa soif d’amour. Si vous l’avez déjà vu en concert, vous savez qu’une seule chose anime cet être bondissant, qu’il ne recherche et ne crie qu’une chose : l’amour. Dans son premier roman autobiographique, Seuls les enfants savent aimer, il se livre et tout son chemin s’éclaire. Ce qui l’a forgé dans les tripes, c’est la perte de sa maman, morte d’un cancer alors qu’il n’avait que 6 ans.
Seuls-les-enfants-savent-aimer

Mon résumé

Le petit Bruno se raconte. La découverte de la mort et la prise de conscience que tout le monde, un jour, va mourir. Lui aussi pourrait bien mourir, là, d’une mauvaise chute ou d’une appendicite. Il découvre que l’absence d’amour noie tout, comme son père qui, désormais, mourra jusqu’au bout.

Bruno raconte son quotidien de petit garçon de six ans qui cherche l’amour et le trouve partout : dans la main serrée d’une autre maman, dans les bisous de son meilleur ami, les câlins de sa grand-mère, la bienveillance empreinte de pitié de son grand-père qui lui passe tout, les attentions de ses frère et sœurs qui veillent sur lui.

 

Mon avis

Les phrases sont courtes, on sent l’homme habitué aux chansons. Quiconque connaît ses albums reconnaîtra les rues de Vernet-les-Bains ou la Grotte des Amoureux. Les autres découvriront un petit garçon, devenu homme, qui ne vit que pour l’amour.

 

Cette lecture entre dans la catégorie “une (auto)biographie” de mon challenge lecture 2018

Une Réponse

  1. Mon père est justement allé le voir en concert le week-end passé et a acheté le livre.
    Il a l’air plutôt court, je pense que je me laisserais tenter à l’occasion ;-)

Laissez un commentaire