Rouge bonbon – Cathy Cassidy

Classé dans : Romans pour ados | 1

Bonsoir les lecteurs !

Ce n’est pas la première fois que je vous parle de Cathy Cassidy (et certainement pas la dernière si le marketing continue sur sa lancée). J’étais très enthousiaste à la lecture des premiers tomes des Filles au chocolat. Les histoires de Cerise et ses demi soeurs me plaisaient autant qu’aux ados à qui je les prêtais alors. C’était frais, les thèmes abordés étaient nombreux et il y avait alors cette nouveauté “gourmande”. Depuis, des romans aux titres gourmands qui se passent dans le milieu de la pâtisserie et autres sucreries, il y en a eu tant et plus.

Rouge bonbon sortira en librairie demain, le 6 octobre. C’est le dernier titre de Cathy Cassidy paru en français mais il ne date pas d’hier ! Il a en effet été publié en 2006 en Angleterre, sous le titre Scarlett. Un titre qui aurait pu être conservé pour sa publication française mais eh ! on aurait loupé une occasion de surfer sur la mode des “candy books” comme je les appelle. En effet, quiconque a déjà vu les couvertures des Filles au chocolat identifiera son auteur au premier coup d’oeil.

rougebonbon Mon résumé

Comme chaque héroïne de Cathy Cassidy, celle de Rouge bonbon est une (pré)-ado. Scarlett a douze ans et est plutôt rouge colère que rouge bonbon. En deux ans, elle a été expulsée de quatre écoles. Désespérée, sa mère l’a envoyée chez sa grand-mère, qui l’a elle-même envoyée chez son oncle, qui l’a renvoyé à l’expéditeur. Après une nouvelle expulsion, sa mère ne voit plus qu’une solution : l’envoyer chez son père, en Irlande. Scarlett n’est absolument pas ravie. Premièrement, elle n’a aucune envie d’aller vivre chez son père qui les a abandonné deux ans plus tôt pour une autre femme. Deuxièmement … l’Irlande ? Quitter Londres pour l’Irlande ? Et ce n’est pas à Dublin que son père vit mais dans un petit village paumé du Connemara. Quelle blague ! Pour couronner le tout, elle découvre en arrivant que la nouvelle copine de son père est enceinte … super ! voilà le dernier coup de couteau de la trahison.

Scarlett est en colère et ne se laissera pas faire. Hors de question de faire la gentille fille, de prendre un nouveau départ, d’être toute sympa avec la copine de son père et sa fille. Ils vont voir de quel bois elle se chauffe, oui ! Ça vous rappelle quelqu’un ? Si vous avez lu Les filles au chocolat, vous penserez sans doute à Honey.

Mon avis 

Je ne dis pas, peut-être que si je n’avais pas lu tous les autres romans de Cathy Cassidy, j’aurais pu trouver du charme à Rouge bonbon et à sa Scarlett. Mais les histoires d’adolescentes en colère, qui cassent tout sur leur passage puis se rendent compte qu’il est temps de grandir un peu (le tout à 12 ans !) et finissent par se repentir, le tout avec l’aide d’un garçon, j’en ai un peu souper. Déjà, parce que l’exploration du mal-être adolescent est toujours un peu trop facile mais en plus parce que Cathy Cassidy, ARRETE UN PEU AVEC LES GARCONS BON SANG ! Impossible d’avoir une héroïne ado qui mène sa petite vie sans penser aux garçons, impossible qu’elle se débrouille seule avec ses idées sans qu’un mec ne pointe le bout de son nez dans l’histoire. Dieu que ça m’énerve !

En résumé, vous l’aurez compris, dans toute cette histoire, la colère est contagieuse.

Livre reçu par les éditions Nathan

nathan-menu

Une Réponse

  1. J’aime beaucoup ta conclusion ^^

Laissez un commentaire