Prête à tout – Joyce Maynard

Classé dans : Romans pour adultes | 2

Joyce Maynard est une auteure américaine qui publie depuis plus de trente ans déjà mais son succès dans les pays francophones est tout récent – suite à son roman Les filles de l’ouragan si je ne m’abuse.
C’est pourquoi Prête à tout, publié en 1992 a fait l’objet d’une réédition française en 2015.9782264067975

De quoi ça parle ?

Depuis toute petite, Suzanne n’a qu’un seul objectif : faire de la télévision. Gamine, elle préparait des journaux télévisés sur la vie du quartier, qu’elle présentait face au caméscope familial. Coiffée par sa grande sœur, elle faisait très volontiers le show devant leurs parents et les amis de ceux-ci. Suzanne n’a toujours vécu que pour l’audience ; son oxygène, ce sont les compliments et applaudissements. Il faut que tout le monde voit comme elle brille.

Son mari est son plus grand fan, aveuglé par la beauté et l’ambition de sa femme. Larry est fils de restaurateurs italiens. Il n’a jamais eu d’autre rêve que de marier une jolie femme et avoir des enfants. Travailler dans le restaurant de ses parents lui convient tout à fait mais c’est vrai que l’ambition de Suzanne est contagieuse. Avec elle, il se sent pousser des ailes, il pourrait tout entreprendre pour lui offrir la vie qu’elle mérite.
Ce n’est pas parce qu’il est le fils du patron qu’il aura des privilèges, son père l’a prévenu. Mais il met tellement de cœur à l’ouvrage et apporte de si bonnes idées pour booster la clientèle et le chiffre d’affaire, qu’il est nommé manager pour les weekends, ce qui lui permet de payer l’avance d’un appartement. Tout pour sa Suzanne, sa chérie.

De son côté, Suzanne poursuit son rêve en travaillant pour la télévision locale. Elle a déjà présenté la météo quelquefois et a aujourd’hui le projet d’un documentaire sur la vie des adolescents. Le directeur de la chaîne lui a donné son accord, il ne lui reste plus qu’à se lier avec des jeunes pour qu’ils acceptent de se livrer devant sa caméra. Il y a là une zone dangereuse et une barrière qu’il faut prendre soin de ne pas franchir ; ces ados sont un “sujet d’étude”, pas ses amis. Mais qu’a-t-elle véritablement derrière la tête ?

Mon avis

Les chapitres sont très courts et changent régulièrement de narrateur. Il y a autant d’intervenants que de témoins de l’histoire de cette poupée blonde au rêve plus grand qu’elle. Les visages se dessinent, les monologues révèlent des personnalités bien différentes. La mère de Suzanne qui aiment à répéter qu’on a “jamais deux fois la chance de faire une bonne première impression”, l’adolescent fataliste qui pensait que rien de bien ne lui arriverait jamais, celui qui, plutôt que de chercher à sortir du parcours familial de losers et consanguins, y plonge tête la première. Les beaux-parents toujours aussi amoureux qui ne sont peut-être pas du “beau monde” mais qui ont réussi le rêve américain à leur manière, n’en déplaise à leur belle-fille pour qui seules comptent les apparences.

Prête à tout dresse le portrait d’une Amérique qui, au début des années 1990, se passionnait déjà pour les stars de la télévision. Il y a ceux qui veulent rejoindre ces idoles et les autres, qui veulent tout savoir d’eux, suivent leur ascension jusqu’à les jalouser … et souhaiter leur chute ? Joyce Maynard s’est inspirée d’un fait divers pour rédiger ce roman et, si elle a tenu à livrer sa propre interprétation de l’histoire sans étudier le cas médiatique, elle réussit une fois de plus à dépeindre une société tout à fait juste. C’est à mes yeux l’un des écrivains contemporains qui décrit le mieux notre époque.

Si vous aimez les romans qui vous plongent au plus près de la psychologie des personnages, Prête à tout est pour vous. La multiplicité des personnages et des facettes de l’histoire, aidée de la plume de Joyce Maynard, fait de ce roman l’un de mes plus gros coups de coeur de la littérature américaine – et dieu sait que j’en lis !

Prête à tout a été adapté au cinéma par Gus van Sant en 1995 sous le titre To die for avec Nicole Kidman dans le rôle de Suzanne. Je crois que je vais le rajouter à ma liste de film à voir, ça m’évitera de bassiner mon mari avec le livre :D

Un grand merci aux éditions 10/18 et à Valentine pour l’excellente découverte !

1018-menu

2 Réponses

  1. Ce lire est dans ma liste d’envie. J’en ai lu beaucoup de bien. Je suis vraiment curieuse maintenant.

  2. Richard Solène

    Ce livre a aussi été pour moi un gros coup de cœur!

Laissez un commentaire