“Petit Poilu : l’expérience extraordinaire” : aborder les questions du genre chez les tout-petits

Classé dans : BD et manga pour enfants | 3
Petit Poilu et l'expérience extraordinaireCéline Fraipont et Pierre Bailly Dupuis, 2014 - Prix : 9,50€ISBN : 978-2-800160894
Petit Poilu et l’expérience extraordinaire
Céline Fraipont et Pierre Bailly
Dupuis, 2014 – Prix : 9,50€
ISBN : 978-2-800160894

Petit Poilu, si certains ne le connaissent pas encore, c’est le héros d’une bande dessinée sans texte destinée aux jeunes enfants. Des enfants de trois ans et plus, qui ne savent pas encore lire mais peuvent lire leurs premières BD tout seuls, sans l’aide de leurs parents. Un héros qui cartonne chez les plus petits qui sont très fiers d’avoir leurs livres et d’imaginer ce que ce petit bonhomme tout noir et tout poilu peut bien raconter.

Dans ce seizième tome intitulé L’expérience extraordinaire, les auteurs de Petit Poilu, Céline Fraipont et Pierre Bailly, s’attaquent aux stéréotypes du genre. Petit Poilu se retrouve bien malgré lui dans un étrange laboratoire. Heureusement, il n’est pas tout seul, Eve est avec lui. Mais les deux amis sont bien désemparés face à la très étrange Miss Divine qui veut réaliser des expériences sur eux. Miss Divine les étudie très attentivement ; lorsque Petit Poilu joue avec une voiture, elle est très heureuse. Mais lorsqu’il s’empare d’une poupée … ! Et voilà que Eve, elle, joue avec un ballon !

Plouf ! les voilà plongés dans deux marmites, une bleue et une rose et saupoudrés de produits bien mystérieux. Petit Poilu et Eve en ressortent changés, tout imprégnés. Petit Poilu s’habille comme un garçon, un dur, et s’empare du ballon. Et Eve, devenue toute rose et féminine, joue à la poupée. Heureusement, l’effet se dissipe doucement et les enfants en profitent pour se venger de cette vilaine sorcière et rentrer chez eux, où ils peuvent être libres d’être ce qu’ils veulent et de jouer comme ils l’entendent.

Une bande dessinée sans paroles, donc, mais dont le message transmis à l’enfant est clair ; il peut jouer à ce qu’il veut, le principal est qu’il s’amuse et se sente bien ! Il aimerait bien jouer avec une poupée de temps en temps ? Si son héros le peut, lui aussi, non ? Grâce à Petit Poilu : l’expérience extraordinaire, les parents pourront aborder la question du genre tout en douceur et ouvriront la discussion sur les différences qui existent – ou non – entre filles et garçons.

3 Réponses

  1. J’adore !!! hâte de le recevoir à la librairie !

  2. perso, j’adore ! j’en-enfin Prem’s en a quelques unes, et c’est vraiment top pour les enfants qui aiment les BD mais qui ne savent pas encore lire ! dans la meme lignée, j’ai la vavache et Titoss.. :)

Laissez un commentaire