Paul : la série BD de Michel Rabagliati

Classé dans : BD et manga pour adultes | 4

J’ai déjà mentionné mon amour pour le travail Michel Rabagliati par-ci par-là sans jamais m’étendre. Il était temps que vous en parle plus en détail et que Paul, cette série BD que je qualifie comme meilleure série du monde entier ! Paul
Paul, c’est l’alter ego de Michel Rabagliati. A travers lui, l’auteur nous raconte ses souvenirs d’enfance, d’adolescence ainsi que les grands moments de sa vie d’adulte. Sept tomes sont déjà parus et le prochain, Paul dans le Nord, arrive au mois de septembre (on en reparlera, bien sûr !).

Chaque tome peut se lire indépendamment des autres. Il n’y a pas d’ordre de lecture, Michel Rabagliati alternant les âges sans suivre un ordre chronologique.

Paul à la campagne, le premier tome, est paru en 1999. Il s’agit du plus court ; en 48 pages, l’auteur présente deux histoires : ses vacances à la campagne chez sa grand-tante et la découverte du métier de typographe de son père. Ce premier tome a été colorisé pour une édition spéciale grand format à l’occasion du quinzième anniversaire de sa parution.

 

Dans Paul a un travail d’été, on découvre un Paul grand adolescent un peu perdu. Il a abandonné l’école et travaille dans une imprimerie où il ne se plaît pas du tout. Lorsqu’un ami lui propose de venir animer un camp de vacances pour jeunes défavorisés, il saute sur l’occasion pour prendre l’air. Le problème, c’est qu’il n’a jamais fait ça. Il n’est pas vraiment un campeur dans l’âme et n’a jamais travaillé avec des enfants…

 

Paul continue de grandir et prend son indépendance ! Paul en appartement, c’est l’histoire de la rencontre entre Paul et Lucie, sa future femme, et de leur premier chez eux. C’est la vie de grands, les premières décisions, les premières erreurs, … et les envies d’adultes.

 

Paul dans le métro présente plusieurs histoires courtes. L’apparition de la télévision dans les foyers, la joie des sorties entre copains et les premières notions d’indépendances, la famille de Paul, …

 

Dans Paul à la pêche, on retrouve Paul et Lucie peu de temps après Paul en appartement. Le couple est désormais installé à Montréal et passe ses vacances au bord d’un lac avec les soeurs de Lucie. Paul et Lucie souhaiterait avoir un enfant mais Lucie tarde à tomber enceinte.

 

On découvre la belle-famille de Paul dans Paul à Québec dans lequel il raconte leurs visites chez les Beaulieu, ses beaux-parents, en compagnie du reste de la famille. C’est lors d’une de ses visites qu’ils apprennent que le père de Lucie est gravement malade. Un tome au ton plus grave avec la maladie et les soins palliatifs qui conserve quelques accents légers avec la vie qui continue : Rose, la fille de Paul et Lucie, grandit et le couple aimerait trouver une maison au calme.

 

Petit bond en arrière avec un petit Paul dans Paul au parc. Paul a dix ans et rejoint les scouts. Il découvre la vie en groupe et les amitiés indestructibles au coin du feu.

 
 
Paul parle de tout, aborde des sujets universels qui n’ont rien d’extraordinaire. C’est la vie, tout simplement. L’enfant qui grandit, fait ses premières expériences d’adolescents, devient adulte, se met en couple, construit une famille. Il parle des épreuves du quotidien, des petits et grands bonheurs, avec un ton juste qui vous fera sourire autant que pincer les lèvres pour refuser certains moments difficiles.
Un héros de papier que l’on est heureux de voir évoluer et de retrouver au fil des tomes … un homme à découvrir !

Les sept tomes sont édités aux éditions de la Pastèque. Si vous ne devriez pas avoir trop de mal à trouver les derniers en librairie, il faudra sans doute commander les premiers. Mais n’hésitez pas, un bon libraire ne refusera jamais une commande – et peut-être même découvrira-t-il Michel Rabagliati par la même occasion ! :)

4 Réponses

  1. J’ai teeeellement envie de lire cette série de BD ! J’avoue que ton article me conforte dans cette idée, c’est certain que je vais essayer de me les faire à partir de la rentrée de Septembre :-)
    Merci pour cet article complet et qui donne terriblement envie ! Bises

  2. Notre fameux Michel :) Une belle histoire d’amour !!!

Laissez un commentaire