Mon père est parti à la guerre – John Boyne

Classé dans : Romans pour ados | 0

monpèreestpartiMon résumé

Juillet 1914. La guerre éclate et le père d’Alfie s’engage dans l’armée, lui qui avait pourtant promis à sa femme de ne pas le faire. Alfie a cinq ans et espère revoir son père avant Noël – c’est ce qu’on dit, cette guerre ne durera pas longtemps. Mais quatre ans plus tard, la voilà qui dure toujours.

Le petit Alfie a bien grandi, il est devenu l’homme responsable de la maison et attend toujours le retour de son père. Alfie et sa mère ne reçoivent plus de courrier. Selon sa mère, son père est en mission secrète. Mais Alfie n’y croit pas. Il a trouvé les lettres que son père envoyait au début de la guerre, les a lu en secret et ce qu’il a découvert ne lui plaît pas. Très vite, le ton joyeux du papa qu’il connaissait a changé pour devenir décousu.
Ce soldat-là n’a pas l’air d’être en mission secrète ; il a plutôt l’air de sombrer dans la folie …

 

Mon avis

De John Boyne, j’avais lu et adoré Le Garçon en pyjama rayé. Cette vision de la guerre par un petit garçon allemand, fils d’un directeur de camp, me glace encore le sang de par son seul souvenir. Avec Mon père est parti à la guerre, l’auteur change de guerre et de côté mais reste à hauteur d’enfant.

Alfie est un petit londonien que la guerre a fait grandir trop vite. A neuf ans, il choisi les jours où il ne va pas à l’école pour prendre la direction de King’s Cross avec ses affaires de cireurs de souliers. D’une volonté de fer, il ne lâchera rien tant qu’il n’aura pas découvert la vérité sur son père.

A travers l’histoire d’Alfie et de son papa, John Boyne fait découvrir aux jeunes lecteurs plus d’une face cachée de la guerre : les traumatismes psychologiques des rescapés de la guerre, la vie quotidienne des familles amputées de leurs hommes, les anglais d’origine étrangère envoyés dans les camps, …

Un roman nécessaire avec un jeune héros terriblement volontaire et attachant.

Laissez un commentaire