Mes dix manies littéraires

Classé dans : Top Ten Tuesday | 8

Cette semaine, je suis de retour avec un nouveau Top Ten Tuesday, le thème proposé par Iani m’ayant largement inspiré. On parle cette semaine de nos manies littéraires. Vous en avez, vous ?

TopTen

 

- J’essaie de ne pas lire les 4e de couverture. Ces dernières années, j’ai remarqué qu’elles en dévoilaient de plus en plus sur l’intrigue (tout comme les trailers de cinéma, d’ailleurs) et je n’aime pas du tout cela. Quand je ne sais vraiment rien du roman que j’ai entre les mains, je lis les deux-trois premières lignes et me fait une idée du style de l’auteur en lisant un paragraphe aux alentours de la page 50.

- Depuis quatre ans, je consigne toutes mes lectures dans un carnet annuel. Cela m’aide pour mes chroniques de blog mais c’est également un très bon aide-mémoire car j’ai une véritable mémoire de poisson rouge.

- De temps en temps, je me passionne pour un sujet et cherche à lire le plus de livres qui en parlent. Ou pour un auteur en particulier. Je ne sais pas expliquer pourquoi mes passions sont si soudaines ni pourquoi elles prennent fin aussi rapidement qu’elles n’ont commencé.

- Je lis tous les soirs sans exception. Même si je vais dormir à 2h du matin, je vais dégainer mon livre avant d’éteindre la lumière. Même si ce n’est que pour lire une page. Même si je suis tellement fatiguée que je devrai la relire le lendemain parce que j’aurai oublié son contenu. Il me faut mon livre pour trouver le sommeil, il faut que je me déconnecte, ne fut-ce que trente secondes.

- J’ai (presque) toujours un livre dans mon sac, même si je me rends dans un endroit où il n’y absolument pas de raison que j’ai le temps de lire. C’est mon doudou, ne cherchez pas.

- Il m’arrive d’entrer dans une librairie et d’en ressortir sans rien, complètement dépitée. D’une manière générale, je ne sais que peu souvent à l’avance ce que je vais lire par la suite et, parfois, je n’ai même aucune envie précise. Donc je ne trouve rien.

- Ma pile à lire (PAL) est minuscule. Si vous êtes un(e) habitué(e) de la blogo littéraire, vous êtes familier des piles à lire. La PAL, ce sont tous les livres que vous n’avez pas encore lus et qui prennent autant de poussière que de place dans votre chez vous. Celle des blogueurs est généralement assez importante, cela va de quelques dizaines à plusieurs centaines de livres ! La mienne a toujours été “ridiculement” petite. Vous voulez un chiffre ? Dans mes cartons, j’emporte dix livres non lus avec moi – et encore, c’est parce qu’il fallait me faire un stock pour mon déménagement !

- Pourquoi si peu de livres dans ma PAL ? Parce que j’ai beau adorer les livres, je n’éprouve pas le besoin ni l’envie d’en avoir énormément chez moi. J’ai décidé il y a quelques années de ne garder que les livres que je relirai un jour. Pour qu’un livre reste dans ma bibliothèque, il faut donc qu’il eût été un énorme coup de cœur. Je ne dois donc posséder qu’environ 300 romans (par contre, je ne compte pas les BD !).

- Je ressens très souvent le besoin de parler de mes lectures. C’est ce qui m’a amenée à ouvrir un blog littéraire mais cela ne me suffit pas. Non, voyez-vous, j’ai très souvent envie de parler d’un livre alors même que je suis en train de lire. Et qui en fait les frais, alors ? Mon homme qui est alors obligé de m’écouter et qui le fait, je dois bien l’avouer, avec un talent certain.

- Dernière petite manie qui a ses adeptes et ses détracteurs : je lis aux toilettes. Il m’arrive d’y emporter mon roman en cours mais il y a plus souvent un livre « dédié » aux toilettes. Une BD (comme l’a dit Lewis Trondheim, ses Petits riens s’y prêtent à merveilles) ou un ouvrage documentaire quelconque.

 

Et vous, quelles sont vos petites manies ?

 

8 Réponses

  1. Moi aussi j’ai toujours un livre dans mon sac, même quand je sais que je ne vais pas l’ouvrir, je me sens nue sans lui…

    • Pareil ! Je le regrette parfois, surtout lorsque je suis en train de lire une brique et que je me rends compte en fin de journée que je l’ai transportée partout pour rien. Mais c’est vital !

  2. Ah ah j’avoue que je lis aussi aux toilettes ^^ Le plus souvent des BD, mais parfois mon livre en cours.
    Je ne lis presque plus les 4e de couv’ et je ne regarde pas les trailer des adaptation ciné pour les mêmes raisons.
    Par contre pour mes livres et ma PAL je n’ai pas autant de volonté que toi ^^

    • Ouf, je ne suis pas la seule lectrice aux toilettes ! :D
      Pour ma PAL, je sais que j’en étonne beaucoup mais je dois être honnête, ce n’est absolument pas une question de volonté, juste une question “d’éducation” si je puis dire. Je n’accumule rien, je déteste ça. Je ne suis attachée à presque aucun objet, j’ai une grande tendance au tri et au don. Ça ne s’explique pas :D

  3. On a deux manies en commun: je n’ai pas beaucoup de livres sur ma PAL (entre 10 et 15 je dirais, quand je vois les blogueuses annoncer plus de 100 livres en PAL je me demande où elles peuvent les mettre…) et j’ai un livre dédié pour les toilettes. C’est le genre de livre que je mets 2 mois à finir, lol.

    • Oh, une autre petite PAL ! Je ne suis donc pas un OVNI ! (moi aussi je me demande où elles peuvent bien les mettre ;-))

  4. Sympa le thème, cette semaine ! :)

    Je te rejoins aussi sur la manie de lire aux toilettes ! :) Mon copain partage la même lubie et il y a donc toujours deux/trois BDs qui traînent à la salle de bain, de quoi m’occuper dans ces moments-là…

    Je me sens également malheureuse quand je n’ai pas de livre dans mon sac (ou que je l’ai encore oublié au bureau parce que je ne l’ai pas rangé directement dans mon sac en arrivant). C’est pour cette raison que je privilégie les livres de poche ou la liseuse, ça pèse moins lourd.

    Pour ce qui est de la lecture avant dodo, c’était le cas lorsque je vivais encore chez mes parents… Maintenant, c’est rare que j’en ai encore l’occasion car ma liseuse n’a pas de lampe intégrée et la lampe de chevet dérange le sommeil du chéri…

    • Ah l’oubli du livre au travail ! J’ai déjà fait demi tour pour aller rechercher mon roman en cours ;-)
      Quant à la lampe de chevet, heureusement qu’elle ne gêne pas mon chéri, je serais bien embêtée !

Laissez un commentaire