Max et Lapin : la grosse bêtise

Classé dans : Livres 2-4 ans | 0

A la maison, nous avons un petit fan de Max et Lapin et, en tant que parents, on aime assez bien ce petit héros de papier. Max nous a déjà appris à parler du pot, des disputes entre amis, du rituel du coucher (énorme coup de coeur pour celui-là !), des moments lectures, de Noël. Et, aujourd’hui, Max nous revient avec une grosse bêtise. Aie aie aie !
MaxetLapin

Aujourd’hui, Max en super forme. Il fait beau, il se prépare et sort dans le jardin pour jouer à la bataille. Qui veut jouer avec lui ? Pas Papa et Maman qui font la sieste dans le jardin … mais ce n’est rien, il y a Lapin ! Max va chercher quelques munitions dans le potager, en ne regardant pas trop où il met les pieds …

MaxetLapin1

Aie aie aie ! Papa n’est pas du tout content et se met en colère. Il crie sur Max et l’envoie dans sa chambre. Dans sa chambre, Max est triste. Et de son côté, Papa aussi est triste, il regrette d’avoir crier et fini par aller s’excuser auprès de Max.

MaxetLapin2

MaxetLapin3

 

L’histoire se termine par Max qui dit à son papa quelques jours plus tard qu’il a grandi. Et son papa de répondre que lui aussi, ce jour-là, il a grandi.

 

En tant que parents lecteurs, qu’est-ce qu’on en pense ? Max et Lapin change de décor et partent pour le potager. Ca nous permet de parler du potager, des légumes et, c’est sûr, après cinq lectures d’affilées (quand on vous dit qu’il est fan), l’Arsouille a bien retenu qu’il ne fallait pas marcher sur les salades. C’est déjà ça.
Ce qui nous chipote un peu plus, c’est l’enchaînement je me fâche – je suis triste – j’ai grandi. Ca m’arrive de m’emporter et de crier sur l’Arsouille lorsqu’il fait une bêtise d’autant qu’à deux ans, on est en plein dedans. Moi non plus, je n’aime pas me fâcher et encore moins crier alors, c’est vrai, souvent je m’en excuse. Mais une fois que l’Arsouille et moi sommes calmés, je mets les mots sur les raisons de ma colère. J’explique ce qu’on ne doit pas faire et, surtout, pourquoi. J’aurais préféré que le papa de Max lui montre les dégâts irréparables occasionnés aux légumes plutôt que de me retrouver face à une fin très “éducation bienveillante” qui n’explique pas trop ce qu’il s’est passé. Pas sûre que mon Arsouille comprenne pourquoi le papa de Max a grandi …

 

Laissez un commentaire