MA PAL de rentrée

Classé dans : Lectrice au quotidien | 4

Après vous avoir présenté ma PAL estivale il y a presque trois mois déjà, je reviens faire le point sur ma pile à lire. Quelques livres sont partis de ma PAL, parce que je les ai lus, bien sûr, mais également parce que j’ai fait un peu de tri. Oui, encore ! Mais je l’ai toujours dit, je n’aime pas les grosses piles à lire et l’accumulation. Si je vois un livre trop souvent ou s’il fini enterré par les autres, il a de grandes chances pour qu’il perde de son intérêt au profit d’autres. J’ai donc donné pas mal de mes livres en attente à la bibliothèque en me disant que le jour où je voudrais les lire, je n’aurais qu’à les emprunter !

Voici un aperçu de ma nouvelle PAL pour ces prochaines semaines :

CVT_La-salle-de-bal_8190

La salle de bal - Anna Hope

Hiver 1911. Ella est internée à l’asile de Sharston, dans le Yorkshire. Si elle espère d’abord être rapidement libérée, elle finit par s’habituer à la routine de l’institution. Hommes et femmes travaillent et vivent chacun de leur côté, ils sont néanmoins réunis chaque vendredi dans une salle de bal. La jeune femme fait connaissance avec John, un Irlandais mélancolique dont elle s’éprend.

 

Ah ben oui. Je ne sais pas comment j’ai pu y croire mais pendant un instant je m’étais dit que j’attendrais bien que la bibliothèque reçoive le nouveau roman de Anna Hope, que je n’en avais pas besoin. Mais évidement que si, j’en ai besoin ! Ce sera le parfait roman de rentrée, il sera parfait dans mon sac pour bien commencer la journée dans le train ♥

 

lyraetlesoiseaux

Lyra et les oiseaux – Philip Pullman

Lyra adore lire sur les toits de son collège en compagnie de son dæmon Pantalaimon. Un jour, tous deux sauvent de justesse le dæmon oiseau d’une sorcière, tandis qu’il est attaqué par des milliers d’étourneaux. La créature prétend que sa sorcière est malade et que seul un vieil alchimiste peut lui venir en aide. La nuit venue, Lyra et les deux dæmons partent à la recherche de cet homme dans le dédale des rues de la ville, sous un ciel des plus menaçants…

J’ai lu, lu et relu A la croisée des mondes et j’ai relu le premier tome durant mes vacances parce que je n’en ai jamais assez de Lyra. Mais je n’ai jamais lu Lyra et les oiseaux, cette nouvelle préquel de la trilogie qui m’attend depuis des années sur mes étagères. C’est bête, hein, mais j’aime tellement Lyra que j’ai toujours eu peur d’être déçue. Ma nouvelle relecture m’a donné envie d’enfin la découvrir.

 

59_ONLIT_homme_chiens_aimaient_C1_large

 

L’homme que les chiens aimaient – Eva Kavian

S’il avait eu accès à internet, utilisé des préservatifs ou regardé des séries TV, Galère aurait été un humain ordinaire et rien n’aurait justifié qu’il devienne le héros de ce roman. Mais Galère est un personnage majeur de la Préhistoire qui invente la pédagogie active, la décoration intérieure, la gestion de groupe et découvre le sentiment amoureux dans une période où la perpétuation de l’espèce est le moteur d’une sexualité joyeusement débridée.

 

Je vous parlais d’Eva Kavian il y a peu dans mon Top Ten belge, voici un de ses romans dont je n’avais pas entendu parler avant qu’il n’atterrisse sur mon bureau et qui m’a fait immédiatement envie ; cela fait trop longtemps que je n’ai pas retrouvé sa plume !

 

tuaspromisque

 

Tu as promis que tu vivrais pour moi – Carène Ponte

Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.
Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.
Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait…

J’ai vu passer ce roman à de nombreuses reprises sur les réseaux sociaux sans m’y intéresser plus que cela et puis je l’ai reçu d’une amie. C’est drôle mais c’est en fait assez rare que je reçoive un livre donc cela m’a vraiment touché – d’autant qu’un bon roman positif peut toujours faire du bien :)

 

ladameàlalicorne

La dame à la licorne - Tracy Chevalier

Désireux d’orner les murs de sa nouvelle demeure parisienne, le noble Jean Le Viste commande une série de six tapisseries à Nicolas des Innocents, miniaturiste renommé à la cour du roi de France, Charles VIII. Surpris d’avoir été choisi pour un travail si éloigné de sa spécialité, l’artiste accepte néanmoins après avoir entrevu la fille de Jean Le Viste dont il s’éprend. La passion entraînera Nicolas dans le labyrinthe de relations délicates entre maris et femmes, parents et enfants, amants et servantes. En élucidant le mystère d’un chef-d’œuvre magique, Tracy Chevalier ressuscite un univers de passion et de désirs dans une France où le Moyen Age s’apprête à épouser la Renaissance.

 

C’est toujours un plaisir de retrouver Tracy Chevalier, à tel point que je ne comprends pas comment je peux encore avoir ce roman dans ma PAL, plus de six mois après l’avoir acheté !

 

amieprodigieuse

L’amie prodigieuse – Elena Ferrante

«Je ne suis pas nostalgique de notre enfance : elle était pleine de violence. C’était la vie, un point c’est tout : et nous grandissions avec l’obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile.» Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années cinquante. Bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila abandonne l’école pour travailler dans l’échoppe de cordonnier de son père. Elena, soutenue par son institutrice, ira au collège puis au lycée. Les chemins des deux amies se croisent et s’éloignent, avec pour toile de fond une Naples sombre, en ébullition. Formidable voyage dans l’Italie du boom économique, L’amie prodigieuse est le portrait de deux héroïnes inoubliables qu’Elena Ferrante traque avec passion et tendresse.

 

Tout le monde en parle, de cette trilogie ! A tel point que lorsque j’ai trouvé les deux premiers tomes pour rien du tout dans une librairie d’occasion, je me suis dit que c’était l’occasion de la découvrir (elle est tellement demandée que si je dois attendre qu’elle soit disponible à la bibliothèque, je n’ai pas fini !)

 

complètementcramé

Complètement cramé – Gilles Legardinier

Lassé d’un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu’il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme. En débarquant au domaine de Beauvillier, là où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement… Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d’en finir va être obligé de tout recommencer…

 

Un autre roman reçu d’une amie – bah oui, je dis que c’est rare et puis bam j’en montre deux d’un coup. Celui-ci traîne dans mon tiroir depuis bien plus longtemps, j’ai hooonte, mais je pense qu’il est temps que je laisse enfin une chance à Gilles Legardinier.

 

On y retrouve toujours Cher Monsieur M (que j’ai vraiment très envie de lire !) et Silence radio (à qui j’ai envie donner une chance).

Et vous, que lirez-vous cet automne ?

4 Réponses

  1. Ce n’est pas mon préféré de Legardinier mais ça peut aller. Bonnes lectures!

  2. Ouiiii, Tracy Chevalier ! Une des mes auteurs chouchous. Quant à “L’amie prodigieuse”, j’attends ton avis avec impatience !

Laissez un commentaire à Cleophis

Cliquez ici pour annuler la réponse.