L’Héritière – Kiera Cass

Classé dans : Romans pour ados | 4

lhéritièreVoici donc le quatrième tome de La Sélection qui devait être une trilogie mais n’en est finalement pas une. Pour rappel, j’ai déjà chroniqué les trois premiers tomes : La Sélection, L’Elite et L’Elue.
La première question que l’on se pose, c’est : de quoi parle ce quatrième tome puisque la trilogie était terminée ? Etait-il nécessaire ?

Ou alors vous êtes comme moi, vous ne lisez jamais les résumés et vous avez envie de le lire juste parce que vous avez aimé les trois premiers tomes de La Sélection. C’est ainsi qu’avant de l’avoir entre les mains et de l’ouvrir, je ne savais pas du tout de quoi il parlait.

Mais si vous lisez cet article, je suppose que c’est pour savoir de quoi parle ce nouveau tome. Et de qui, surtout ! Car la jeune fille qui est au centre de L’Héritière, ce n’est plus America mais sa fille aînée, Eadlyn. Fille de Maxon et America, Eadlyn est l’héritière du royaume d’Illéa, princesse et future reine.
Aujourd’hui, les castes n’existent plus. Malheureusement, ce n’est pas pour autant que le peuple va mieux. Ils ont beau être libres de faire et devenir ce qu’ils veulent, les gens se mettent eux-mêmes des barrières. Et en accuse le pouvoir !

Pour éviter une nouvelle révolte, il faudrait divertir le peuple. Le roi Maxon a alors l’idée d’organiser une nouvelle Sélection, ce qui est très loin d’enchanter Eadlyn. Elle accepte de tenir trois mois pour le bien de son peuple et de la monarchie mais jure qu’elle ne tombera pas amoureuse. Elle n’a même pas envie de se marier !
Ce quatrième tome était-il nécessaire ? Non. Mais est-il agréable ? Oui ! L’Héritière est dans la veine des trois autres tomes et si, comme moi, vous avez apprécié leur lecture, celui-ci vous plaira tout autant. J’ai aimé découvrir la Sélection de l’intérieur, l’organisation interne que cela demandait, la non envie de voir débarqué 34 garçons qui rêve d’une vie de prince (et de l’argent qui va avec, sans doute !).

Un petit bémol, la vie au palais aurait été un poil plus agréable si Eadlyn était un rien plus sympathique. On a ici affaire à une héritière qui se sait être la femme la plus puissante du royaume et qui n’hésite pas à le répéter à qui pourrait l’oublier. C’est une jeune fille indépendante et c’est vrai qu’elle a bien raison de vouloir qu’on la considère comme une femme tout aussi capable de monter sur le trône qu’un homme. Mais elle a tendance à mordre un peu trop vite quiconque ose lui parler d’un ton qui ne lui plaît pas. La princesse a été élevée dans un dôme de verre, protégée et choyée et on lui ficherait bien une pichenette de temps en temps !

Un deuxième bémol ? Non seulement la série ne s’est pas arrêtée à trois tomes mais ce quatrième tome ne sera pas non plus le dernier ! Mais allez, on va dire que c’est du plaisir en plus ! :D

4 Réponses

  1. Yep, en fait il reste un tome. Donc on est reparti pour un an d’attente j’ai l’impression.
    Et je te trouve assez indulgente envers Eadlyn, moi elle m’a vraiment cassé les pieds, et c’est pas une pichenette que j’ai eu envie de lui mettre :p

    • Je prône la non violence ! :D
      Par contre, une qui me cassait encore plus les pieds, c’est Josie !! J’aurais bien aimé une belle bagarre-tirage-de-cheveux entre elles deux ! :D

  2. Ah, je suis contente de lire ton avis :)
    Ca m’évitera de lire tous les tomes que j’ai manqué (ou alors en anglais, si j’ai le temps, un jour)…
    Bon, celui-ci me donne quand même un peu plus envie que le 3 :-)

Laissez un commentaire