Les témoins de la mariée – Didier van Cauwelaert

Classé dans : Romans pour adultes | 0

témoinsEn voilà un livre que je souhaitais lire depuis longtemps – depuis sa sortie en fait ! J’aime beaucoup l’écriture de Didier van Cauwelaert mais ne les ai pas tous lu, préférant choisir les sujets qui m’intéressent ( y a pas de raison de se forcer, n’est-ce pas :D ).
Les témoins de la mariée sont quatre. Les quatre amis d’enfance de Marc à qui il a annoncé quelques jours avant Noël qu’il avait rencontré l’amour de sa vie et qu’il comptait se marier presto. Lui, le coureur de jupons, se marier ? Et tout de suite en plus ! Mais qui est cette mystérieuse femme dont il ne leur a même jamais parlé ?
La mariée s’appelle Yun. Elle est chinoise, bien plus jeune que Marc et travaille comme faussaire dans un sous-sol. Sa spécialité, c’est Mona Lisa et son sourire mystérieux. Elle arrive par avion le lendemain, prête à débuter une nouvelle vie en France. Mais voilà que quelques heures avant son atterrissage, Marc se tue en voiture. C’est donc aux témoins que revient la charge de l’accueillir à l’aéroport … et de lui apprendre la nouvelle.
Quatre témoins, quatre voix qui se succèdent dans le roman de van Cauwelaert. Tous sont sous le charme de la jeune femme et repoussent le moment où il faudra lui annoncer qu’elle est veuve avant même d’être mariée. Seule femme du quatuor, Marlène pense qu’elle se doute de quelque chose. Serait-ce possible ? Ou bien Yun serait-elle réellement une jeune femme à la compagnie très plaisante, apaisante, même.

 

Comment annoncer à quelqu’un que l’on ne connaît pas que son futur mari est décédé ? Comment réagira la future mariée ? Le roman s’ouvre sur un suspense qui perdurera tout au long de sa lecture. Rien de trop tiré par les cheveux mais une intrigue qui sort tout de même un peu de l’ordinaire. Ma foi, c’est toujours un peu le cas dans les romans de Didier van Cauwelaert que j’ai lu. La vie peut être pleine de surprises, même dans les moments qui ne se prêtent pas vraiment aux petites joies. Le roman n’est pas extraordinaire, il ne me laissera pas un souvenir impérissable mais ma lecture fut bien agréable et c’est au fond ce que je souhaite lorsque je me pose avec un livre.

Laissez un commentaire