« Les royaumes du nord » adaptés en bande dessinée

« Les royaumes du nord » adaptés en bande dessinée

1 octobre 2014 4 Par Laura
Les royaumes du Nord t.1Stéphane Melchior & Clément OubrerieGallimard, 2014 - Prix : 17,80€ISBN : 978-2070653805

Les royaumes du Nord t.1
Stéphane Melchior & Clément Oubrerie
Gallimard, 2014 – Prix : 17,80€
ISBN : 978-2070653805

Philip Pullman a fait voyager plus d’un (jeune) lecteur avec sa trilogie A la croisée des mondes. Après une adaptation cinéma plutôt médiocre, Philip Pullman avait décidé de faire une croix sur les adaptations de sa série phare. Mais il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis et la proposition de scénario pour une éventuelle adaptation en bande dessinée de Stéphane Melchior a su le charmer. Et tant mieux !

Stéphane Melchior avait déjà adapté Gatsby le magnifique. Le travail était alors assez différent parce qu’il avait transporté l’histoire dans le Shangaï d’aujourd’hui mais l’auteur avait réussi le pari fou de ne pas dénaturer l’œuvre, de garder son essence. Le même pari est aujourd’hui gagné avec le premier tome des Royaumes du Nord.

Faut-il encore présenter la trilogie et son héroïne, la jeune Lyra ? Brièvement alors. A la croisée des mondes est une trilogie initiatique qui aborde de nombreux thèmes tels que l’adolescence, la religion, la mort, le tout dans un univers fantastique qui ressemble fortement au notre tout en étant très différent. Dans ce monde, Lyra, jeune orpheline de 12 ans, apprend l’existence de la Poussière, sorte de particule élémentaire, et d’un monde parallèle qu’il serait possible de rejoindre dans le Nord. Il semblerait que cette Poussière soit moins attirée par les enfants que par les adultes et, pour en découvrir les raisons, des scientifiques ont débutés des expériences sur des enfants préalablement enlevés à leurs familles. Roger, le meilleur ami de Lyra, a été enlevé par ces « Enfourneurs » comme la population les appelle et Lyra, plutôt téméraire, est bien décidée à le sauver.

Le moins que l’on puisse dire c’est que les multiples intrigues des Royaumes du Nord et de la trilogie en générale, ne sont pas plus simple à comprendre qu’elles ne le sont à expliquer. C’est pourquoi j’ai tout de suite été très enthousiaste à l’idée d’une adaptation en bande dessinée ; cette adaptation serait l’occasion d’amener un nouveau public vers l’œuvre de Pullman et constituerait une très bonne relecture pour ceux qui se souviennent des émotions très fortes suscitées par la lecture de la trilogie.

Le travail de Stéphane Melchior sur le texte est remarquable. Je ne peux pas certifier que rien ne manque, le premier album ayant été divisé en deux tomes, mais l’adaptation est très fidèle. Le dessin de Clément Oubrerie (le dessinateur qui se cache derrière Aya de Yopougon), quant à lui, sublime le récit, collant parfaitement à l’atmosphère à la fois réelle et fantastique créée par Philip Pullman.
Une remarquable adaptation. Le seul bémol ? Ce n’est que la première partie du premier tome ! Il va en falloir de la patience avant d’avoir le récit complet !