Les rêves sont faits pour ça – Cynthia Swanson

Classé dans : Romans pour adultes | 6

Il y a des maisons d’édition qui ne nous disent pas grand chose, des romans dont on n’a jamais entendu parler,  et s’il n’y avait pas eu un mail vu à temps, on serait passé complètement à côté. J’ai eu la chance de recevoir Les rêves sont faits pour ça grâce à une opération privilégiée Masse Critique de Babelio. Depuis la naissance de bébé lecteur, je demande et reçoit beaucoup moins de livres en service de presse parce que, n’ayant plus autant de temps pour lire, je préfère ne demander que des livres que j’ai vraiment très envie de lire. Et dès que j’ai lu le résumé de celui-ci, j’ai su : je voulais vraiment le lire et, s’il s’avérait bien écrit, il me plairait.

lesrêvessontfaits1De quoi ça parle ?

1962. Kitty a la trentaine bien faite et travaille dans une librairie dont elle est co-propriétaire avec sa meilleure amie, Frieda. Elle vit seule avec son chat dans un appartement. Ces derniers temps, les affaires ne sont plus très bonnes ; depuis que le tramway ne passe plus dans leur rue, il y a moins de passage. Frieda aimerait déménager la librairie dans un des nouveaux centres commerciaux mais Kitty n’est pas encore prête à prendre une décision. Est-ce cela l’avenir ?

Une nuit, Kitty se réveille dans une maison qu’elle ne connaît pas, aux côtés d’un homme et de deux enfants qu’elle ne connaît pas. Il l’appelle Katharyn et les enfants Maman. Un rêve, juste un rêve.
Mais le rêve se répète. Kitty se réveille toujours dans la même maison, en compagnie de la même famille, sa famille inventée. Il est de plus en plus difficile d’en émerger tant les rêves semblent réels et hantent Kitty toute la journée. Elle se met alors en quête de trouver des éléments communs entre rêves et réalité. Dans ses rêves, il neige, alors qu’en vrai, nous sommes encore à l’automne. Quelle année est-ce donc ? Pourquoi son esprit a-t-il nommé son mari imaginaire Lars ? Où vit-elle ? Nuit après nuit, Kitty enquête dans la vie de Katharyn …

Ce que j’en ai pensé 

Je n’en dirai pas plus sur l’histoire parce que cela risquerait de gâcher une partie du suspense. J’ai de suite été assaillie par des dizaines de questions  “comment cela va-t-il se terminer ?” “pourquoi rêve-t-elle de cela ?” mais j’ai également eu un vrai coup de foudre littéraire pour Kitty. L’écriture de Cynthia Swanson est très agréable à lire, on alterne les passages réels et rêvés avec un vrai plaisir, sans se perdre ni préférer l’un à l’autre. La vie de Kitty en femme indépendant au début des années soixante est aussi plaisante que celle de Katharyn, femme au foyer. Même si, très vite, on découvre que la vie – qu’elle soit réelle ou rêvée – n’est pas aussi parfaite qu’on le pense.

Au fil du récit, on commence doucement à s’embrouiller – attends, on est où là ? – en même temps que Kitty. Et puis soudain, j’ai su. J’étais à la fois fière de moi “oui, j’ai deviné !” et à la fois un peu déçue “merde, j’ai deviné, où est le suspense maintenant ?”. Je vous rassure si jamais vous étiez aussi “perspicace” que moi, cela n’enlève pas grand chose au charme du roman. Il aborde de nombreux thèmes historiques ou sociétal des années 1960, je ne vous dirai pas lesquels parce que je pense que moins vous en saurez et plus vous apprécierez votre lecture. Ce n’est pas un roman policier au sens propre parce qu’il n’y a pas de victime mais il y a bel et bien une enquête à mener et je ne voudrais pas vous la rendre plus facile en vous livrant d’emblée certains indices.

Il va donc falloir me croire sur parole lorsque je vous dit que ce livre est véritablement à lire si vous aimez la bonne littérature américaine, celle qui croise grande et petite histoire, celle qui parle des gens tout simples, qui vivent des histoires comme vous et moi dans leur quartier plutôt tranquille.

Les rêves sont faits pour ça est le premier roman de Cynthia Swanson et je suivrai sa carrière d’auteur de près, tout comme je m’intéresserai un peu plus aux éditions Mosaïc dans le futur.

6 Réponses

  1. Je l’avais vu passer sans m’attendre dessus mais j’avoue que le résumé et ta chronique me tente beaucoup maintenant ! ça faisait longtemps que je n’avais rien ajouté sur ma wish list, c’est malin :p

  2. Tu me donnes très envie, j’adore me torturer l’esprit!! :D

    • C’est pas le pire dans le genre torture-méninges, hein, mais il est très sympa :)

  3. Ce livre a l’air vraiment sympa à lire !
    Je fais l’ajouter à ma wishlist je pense :)

Laissez un commentaire