Les larmes du seigneur afghan – Campi / Zabus / Bourgaux

Classé dans : BD et manga pour adultes | 0

Lorsque j’ai créé le challenge lecture, c’était avec une seule envie : découvrir toujours plus d’auteurs et de genres ! Cette année, on est bien plus nombreux que pour la challenge 2016 et sur le groupe facebook, il y a un petit noyau bien sympa et très enthousiaste, quel plaisir ! C’est grâce à Louise-Marie, l’une des participantes que j’ai découvert “Les larmes du seigneur afghan”, une BD belge. Etant toujours partante pour découvrir de nouveaux compatriotes, je l’avais gardée dans un coin de ma tête. Et voilà que je la découvre dans les rayons de la bibliothèque !

leslarmes

Mon résumé

Les larmes du seigneur afghan est le prolongement d’un documentaire de Pascale Bourgaux, grand reporter travaillant, entre autres, pour la RTBF. Plus que cela, c’est même le making off de ce documentaire puisqu’il raconte le voyage de un mois de Pascale et son cameraman Gary en Afghanistan.

En dix ans, Pascale s’est rendue six fois en Afghanistan, dans le fief de Mamour Hasan, seigneur de guerre qui a toujours défendu son petit village contre les talibans. En 2011, elle découvre que le village se divise désormais sur la position à adopter face aux talibans. Les occidentaux ne sont plus vus comme les “libérateurs” qu’ils étaient dix ans auparavant. Les années ont passés et la population a eu tout le temps de se rendre compte que l’aide internationale n’allait pas dans la création d’infrastructures mais dans les poches des politiciens et fonctionnaires corrompus. Pour certains, la seule solution est désormais de suivre les talibans qui leur accorderont la paix.

Mamour Hasan continue de se battre contre l’invasion des talibans et, en ancien seigneur, il fait encore figure de père du village. Sans son accord, certains n’oseront jamais bouger.

Pour l’instant, le village tient bon. Mais pour combien de temps encore ?

Mon avis

Les larmes du seigneur afghan est une BD documentaire dans le sens le plus large du terme puisqu’elle est également le prolongement (ou l’introduction ?) en BD d’un documentaire. Ce “making off” permet de se rendre compte de la vie d’un grand reporter sur le terrain. Il n’est pas toujours facile d’obtenir les interviews et confessions, de sortir sa caméra au bon moment et, surtout, d’assurer sa sécurité en terrain ennemi. Lorsque Pascale Bourgaux revient en Afghanistan en 2011, elle découvre qu’elle n’est soudainement plus la bienvenue – à part chez son hôte. Elle doit se cacher derrière une burqa dès qu’elle sort, est soupçonnée d’être un espion à la solde des américains, …

La fin de la BD est plus amère. On aura beau débloquer de l’aide internationale, si c’est pour que celle-ci ne soit pas utilisée à bon escient et qu’il n’y ait aucun contrôle, à quoi bon ? A l’heure où la Syrie et l’Irak attirent l’attention, qui se soucie encore de l’Afghanistan où il reste pourtant tant de choses à régler ?

Une phrase en particulier me reste en mémoire “Vous les occidentaux, vous êtes obsédés par la burqa ! Si cela pouvait être le seul problème des afghanes, je serais ravie, Pascale. Pendant que vous pensez à nos burqas, nous on se demande comment on va manger, s’éclairer, circuler … la priorité, c’est notre survie et la reconstruction de l’Afghanistan, par la burqa”.

Depuis Les larmes du seigneur afghan, Thomas Campi et Vincent Zabus ont signé ensemble Macaroni ! que j’ai également très envie de découvrir. C’est un autre style mais le très bon travail réalisé avec Pascale Bourgaux ne fait que confirmer mon envie – il est difficile de croire qu’ils n’étaient pas à ses côtés lors de son voyage !

leslarmes1

 

 

Cette lecture entre dans la catégorie “Une BD autobiographique” de mon challenge lecture.

challengelecture-logo

Laissez un commentaire