Les carnets de Cerise, tome 5 – Joris Chamblain & Aurélie Neyret

carnetsDeCeriseT5
Et voilà que se referme Les carnets de Cerise avec ce cinquième tome, Des premières neiges aux Perséides. Cerise a désormais 12 ans et, après avoir cherché à percer les mystères de tous les adultes qui l’entourent, après avoir voulu rendre tout le monde heureux, il est temps de s’attaquer à son propre mystère.

Cerise a grandi seule avec sa maman, son papa ayant “disparu” lorsqu’elle était petite. Mais que s’est-il passé ? Pourquoi Cerise a-t-elle enterré ses souvenirs si profondément et pourquoi sa mère n’en parle-t-elle pas plus ? Aujourd’hui, mère et fille se parlent enfin, recollant les pièces du puzzle.

L’émotion apportée par les mots de Joris Chamblain et les sublimes dessins d’Aurélie Neyret clôture la série en beauté, au point que l’on n’est même pas triste de laisser Cerise en tournant la dernière page. La page est tournée et Cerise a désormais toutes les pièces pour se construire et être heureuse.

Une très belle série pour les enfants et adolescents touchés par le deuil mais également pour tous les autres.

Une Réponse

  1. J’ai vraiment adoré cette série. Les dessins sont magnifiques, et les textes parlent aux jeunes comme aux moins jeunes.
    C’est triste que ce soit le dernier tôme…

Laissez un commentaire à Boomerang

Cliquez ici pour annuler la réponse.