Le ver à soie – Robert Galbraith

Classé dans : Romans pour adultes | 1

veràsoie Il ne m’aura pas fallu longtemps avant de lire Le ver à soie, la deuxième enquête de Cormoran Strike. Après L’appel du coucou, je m’étais dit que j’attendrais un peu, que je pourrais patienter jusqu’à la sortie en poche du deuxième tome. Grossière erreur ! Je n’étais pas sur mon lieu de vacances depuis deux jours que je me mettais déjà en quête d’une librairie pour retrouver la plume tant aimée de Robert Galbraith – J.K. Rowling et ses personnages.

Car c’est à cela que je vois qu’une série est faite pour moi. Je ne suis pas très série à la base, je peux laisser passer des mois sans avoir envie de lire une suite. Mais pour certaines, le charme opère. Il arrive parfois que les personnages me manquent à peine le livre refermé. Et c’est ce qu’il s’est passé ici avec Cormoran Strike, bien sûr, mais également avec Robin, son assistante.

Robin est désormais engagée sous contrat par Strike et peu lui importe ce qu’en pense Matthew, son fiancé. Elle espère d’ailleurs gravir les échelons et se former en tant que détective privée pour ne plus être juste sa secrétaire. Elle aussi, elle veut être sur le terrain !
De son côté, Strike ne serait pas contre mais en ce moment, il a bien d’autre choses en tête. Depuis l’affaire Lula Landry, il est devenu connu du grand public et des journalistes. Le problème, c’est que cela ne lui amène pas forcément des affaires très intéressantes ; en ce moment, il couvre essentiellement des adultères.

Et puis un jour débarque dans son bureau Leonora, une drôle de femme. Elle est la femme d’Owen Quine, un écrivain médiocre imbuvable qui rêve de gloire. Quine a disparu depuis une dizaine de jours et Leonora demande à Strike de le retrouver et de le ramener à la maison.
Pourquoi ne s’est-elle pas inquiétée plus tôt ? Pourquoi n’a-t-elle pas encore appelé la police ? Elle explique à Strike que son mari est infidèle depuis de nombreuses années et qu’il a pour habitude de quitter le foyer quelques jours. La dernière fois, la police l’avait retrouvé dans un hôtel de Londres et son mari n’avait pas du tout été heureux d’avoir ainsi été pisté. Alors cette fois-ci, elle a attendu. D’autant qu’avant de disparaître, Quine a eu une violente dispute avec son agent au sujet de son nouveau roman – le chef d’oeuvre de sa carrière, selon lui ! Vexé, il aurait très bien pu disparaître pendant quelques jours … mais jamais aussi longtemps !

C’est peut-être une sorte de sixième sens mais Strike décide de faire confiance à cette drôle de bonne femme. Pour autant, il a conscience qu’il sera peut-être le seul. Dans de telles enquêtes, le conjoint est toujours le premier suspect. Et ça ne manque pas ; lorsque le corps de Quine est retrouvé, Scotland Yard porte directement ses soupçons sur Leonora…

Très vite, l’affaire fait la une des journaux. Strike découvre très vite que ce fameux nouveau roman de Quine pourrait bien faire parler de lui s’il était finalement publié. En effet, Quine y a croqué le grand monde du monde de l’édition, disséminant ci et là des révélations plus ou moins scandaleuses sur les différents protagonistes. La liste des suspects pourrait donc bien s’élargir …
Mais la situation est peu banale : avant de mourir, l’écrivain semble avoir subit le même sort que celui qu’il avait réservé à son héros dans son roman. Qui a pu avoir accès à ce manuscrit ?

Les pages se tournent à un rythme effréné. Le style de notre chère J.K. Rowling est toujours aussi jouissif à lire. C’est à la fois le plaisir de se plonger dans un bon bain chaud, de déguster les carrés du meilleur chocolat du monde et de regarder encore et encore son film préféré – le tout alors que vous êtes en planque dans une ville de Londres recouverte par la neige !
Il n’y a pas grand chose d’autre à dire que LISEZ-LE ! Découvrez vite la plume d’auteur de romans policier de Rowling !

Une Réponse

  1. ❤️ On est pareil ! Vivement la suite !

Laissez un commentaire