Le premier jour du reste de ma vie – Virginie Grimaldi

Classé dans : Romans pour adultes | 3

Virginie Grimaldi, je la “connais” sous le nom de Ginie depuis cinq ou six ans que je lis son blog “Femme Sweet Femme“. Ginie est drôle, mais drôle ! Le genre de fille avec laquelle on ne doit pas s’embêter deux minutes. Ginie, elle écrit vraiment très bien, aussi. Le genre de post de la vie quotidienne qui t’arrache des larmes même que tu dois te cacher derrière ton écran parce que non non chéri, tout va bien, ça doit être l’oignon que j’ai épluché. Il y a deux heures, oui. Je m’installe toujours confortablement pour lire un nouveau billet de Ginie, pas question de le lire en faisant autre chose, non, je veux profiter.

Alors pourquoi est-ce que je lis seulement aujourd’hui son premier roman ? Ah ça. C’est que j’avais peur, voyez-vous. Ses billets, je les adore. Ils me font rire, pleurer, dire “mais oui !”. Mais ils sont courts, ont la longueur d’un post de blog. Un très long post de blog, parfois, mais un post de blog tout de même. Est-ce qu’elle saurait tenir le rythme d’un roman ? Est-ce qu’elle saurait me transporter dans une fiction ?

lepremierjourJe ne vais pas faire durer le suspense, la réponse est oui. Ce roman, c’est un savoureux cocktail de bonne humeur, d’amitié, de vies qui changent et de “mais oui !”. Mais oui, c’est bien écrit ! Mais oui, c’est bien trouvé ! Mais oui, c’est si vrai !

De quoi ça parle ? 

Le premier jour du reste de ma vie, c’est la rencontre de trois femmes qui n’ont pas vraiment grand chose en commun si ce n’est de faire la même croisière. Une croisière tour du monde en solitaire pendant trois mois. En solitaire, sur un paquebot ?! Eh oui, c’est un tout nouveau concept de voyage : la croisière pour célibataires ! Mais attention, ce n’est pas un voyage speed-dating mais un voyage pour les gens seuls qui souhaitent le rester. Ils sont célibataires, divorcés, veufs, et veulent prendre du temps pour se retrouver.

Marie a 40 ans et il est temps qu’elle prenne enfin du temps pour elle. Elle a élevé ses jumelles avec l’amour d’une maman poule mais, maintenant qu’elle est partie, elle se sent seule et cela même avec un mari à la maison. Enfin, à la maison … quand il n’est pas chez une de ses poules. Son mari la trompe, tout le monde le sait, même leurs filles. Ce sont même elles qui ont conseillé à Anne de se faire la malle, de prendre du temps pour elle. Et une fois la graine d’idée plantée dans l’esprit de Anne, elle n’a plus pensé qu’à ça. Jusqu’à le planter, lui !

Camille a 25 ans. Son tour du monde, ce sera un mec dans chaque port. Beaux mecs, baise, elle racontera tout sur son blog. C’est l’occasion de fuir la vie plan-plan dans laquelle elle s’enfonçait doucement et de gagner un peu d’expérience aussi !

Anne a 60 ans. Elle, l’amour, elle connaît. Elle est avec le même depuis quarante ans. Ils n’ont pas eu d’enfant, ils n’en avaient pas besoin, ils se suffisaient à eux-mêmes. Eux deux, c’était le couple parfait, le couple modèle de leurs amis. Mais Anne a déconné et depuis, il ne lui parle plus. Alors elle a choisi de s’exiler pour ne plus penser à lui … en vain. Peut-être qu’elle pourrait le reconquérir s’il voit qu’elle n’en a rien à faire, qu’elle a tout plaqué. Ou peut-être qu’elle pourrait suivre le plan de Marie ?

Mon avis

Elles ne se connaissaient pas et elles vont devenir inséparables. Quand je vous dis ça comme ça, c’est un peu cousu de fil blanc, c’est vrai. Mais il y a une multitude de petits détails dont je ne vous ai pas parlé et qui vous feront sourire. Car ces trois-là, on aimerait bien les rejoindre, même si, comme moi, on n’a jamais eu aucune envie de faire une croisière !
Elles ont un peu de vous, un peu de nous. Elles sont drôles, bavardes, grandes gueules, tantôt douces tantôt furies. Elles ont le coeur brisé à leur manière, elles rêvent du prince charmant même si elles n’y croient plus. On a toutes un peu de Marie, de Anne et de Camille en nous, quel que soit notre âge.

Le premier jour du reste de ma vie, c’est un roman tout doux comme un bon film sous un plaid, tout chaud comme un après-midi au soleil, drôle comme une soirée entre copines. Un roman à lire sans plus attendre.

Et promis, je n’attendrai pas aussi longtemps avant de découvrir son tout nouveau roman, Tu comprendras quand tu seras plus grande.

3 Réponses

  1. J’avais adoré moi aussi, c’est léger et rafraîchissant, idéal pour remonter le moral. Et pas du tout cliché en plus, parce que j’ai horreur quand c’est trop dégoulinant de romantisme.

  2. IngridGridou

    Ah, merci ! Un chouette nouveau blog à lire !
    Ils se font rares je trouve, merci merci =)

  3. Bon et bien après avoir lu ta critique de “tu comprendras..” en premier, j’ai cliqué sur celle là en suivant… Encore un livre à rajouter sur ma liste d’envie ! C’est tout à fait le genre d’histoires que j’aime lire. Merci pour toutes ces bonnes idées de lecture, c’est toujours un grand plaisir de te lire. Cette auteure a vraiment l’air sympa à lire, je note en priorité ses deux livres.
    Des bisous !

Laissez un commentaire