Le petit chaperon rouge revisité !

Classé dans : Albums 5 et + | 0

Si je ne devais garder qu’un conte traditionnel, ce serait le petit chaperon rouge. Une histoire simple, drôle et qui ne vieillit pas vraiment. Ici, pas de prince charmant qui combler la vie d’une demoiselle qui n’attendait que lui ni de ton trop moralisateur – on rappellera juste aux enfants qu’il vaut mieux écouter sa maman quand elle dit de ne pas parler aux loups inconnus !

Le petit chaperon rouge peut être très amusant à raconter. Vous n’avez jamais essayé ? Lâchez-vous !  Et, surtout, Le petit chaperon rouge est une histoire qu’il est très facile de détourner. Beaucoup s’y sont essayés et je vous parle aujourd’hui des plus belles réussites de la littérature jeunesse.

Allez, suivez-moi dans la forêt … et n’oubliez pas vos galettes ! (et le petit pot de beurre !)

Un petit chaperon rouge - Marjolaine LerayActes sud junior, 2009ISBN : 978-2-7427-8249-9
Un petit chaperon rouge – Marjoleine Leray
Actes sud junior, 2009
ISBN : 978-2-7427-8249-9

Le petit chaperon rouge n’est pas vraiment la plus sage des petites filles. Pour commencer, voilà qu’elle désobéit à sa maman et parle au loup qu’elle rencontre dans la forêt. Et non seulement elle lui parle mais en plus, voilà qu’elle lui donne son itinéraire !

petitchaperon (3) petitchaperon (4)

Marjolaine Leray a imaginé une petite fille bavarde, à la limite de l’insolence. Le ton est donné, c’est une petite fille qui n’a pas sa langue en poche ! Le dessin est très simple mais efficace et laisse la part belle au texte qui vaut vraiment le détour. Vous prendrez beaucoup de plaisir à lire sa version et à la raconter !

petitchaperon (7)

Une autre petite bavarde, c’est le petit chaperon rouge de Michel Van Zeveren. Celle-ci n’a qu’un mot à la bouche, ou plutôt deux : et pourquoi ?

petitchaperon (8)
petitchaperon (10)
Pourquoi le loup veut-il la manger ? Pourquoi a-t-il faim ? Pourquoi le chasseur veut-il le tuer ? Pourquoi, pourquoi, pourquoi ? Celle-ci n’ont plus n’a pas sa langue en poche, même si cela tourne à l’obsession !

Je termine avec une variation pour les plus grands, parfaite pour ceux qui en ont un peu marre qu’on leur raconte toujours les mêmes histoires. Avec cette version de Jean Claverie, promis, ce problème ne se posera pas !petitchaperon (11)

Ici, la forêt n’existe plus, elle a laissé place à la ville. C’est un peu le petit chaperon rouge de banlieue ! Et ce ne sont pas des galettes et du beurre qu’elle apporte à sa grand-mère mais une pizza (et son petit pot de coulis !), préparée par Mama Gina, sa maman, arrière-arrière-petite-fille de bûcheron. En chemin, elle croise M. Wolf qui lui, aimerait bien goûter une pizza !

petitchaperon (13)petitchaperon (15)

Laissez un commentaire