L’appel – Galandon & Mermoux

Classé dans : BD et manga pour adultes | 0

l'appel
Cécile attendait le retour de vacances de son fils, Benoît, parti faire du rafting en Ardèche après son bac. A la place, elle reçoit une enveloppe de Turquie, contenant une clé usb. Dessus, une vidéo de son fils qui lui demande de ne pas s’inquiéter. Tout va bien, il est heureux, plus heureux qu’il ne l’a jamais été. Il est parti combattre avec ses “frères”, libérer la Syrie de Bachar El-Assad.
Il l’appellera très vite pour lui donner des nouvelles, elle n’a plus qu’à attendre son appel.

Cécile est désemparée. Elle n’a rien vu venir, ne comprend rien à cette histoire. Ce n’est pas possible, Benoît n’est pas un terroriste. Il ne ressemble en rien à ces jeunes partis combattre.
Complètement perdue, elle décide de ne pas prévenir la police. Ce n’est qu’une question de jours avant que Benoît ne reprenne ses esprits et rentre à la maison. Si personne ne sait qu’il est parti, il pourra revenir comme si de rien n’était. Mais en attendant, Cécile veut comprendre. Elle interroge ses amis, fouille son ordinateur, à la recherche du moindre indice.

 

Mon avis

L’appel, c’est l’histoire du djihadisme vu par les yeux d’une mère. Une mère qui croyait connaître son fils, qui pensait l’avoir élevé avec de bonnes valeurs, qui ne peut pas croire qu’il souhaite se battre pour une cause qui n’est même pas la sienne.

C’est l’histoire des copains, qui ont bien vu qu’il y avait quelques petites choses nouvelles dans le comportement de Benoît mais qui n’ont pas voulu inquiéter sa mère pour rien. Des copains qui se confient et qui livrent des détails qui peuvent expliquer le changement de comportement, la rage, l’envie de passer à l’action.

Un album très sobre, qui parle de radicalisation sans ce la jouer moralisateur. Une histoire qui touchera aussi bien les parents que les ados.

Laissez un commentaire