Jolies ténèbres – Velhmann & Kerascoët

Classé dans : BD et manga pour adultes | 0

En BD, je fonctionne souvent par association.Là où, en littérature, le fait d’aimer un roman ne voudra pas forcément dire que je lirai un autre titre de l’auteur très rapidemment, du côté des BD, c’est toujours le cas ! C’est pourquoi, après avoir découvert Marie Pommepuy et Sébastien Cosset, dessinateurs qui signent sous le pseudonyme commun de Kerascoët, avec Beauté, je me suis ruée vers une autre de leur BD, Jolies ténèbres.

Couv_84725Mon résumé

Dans les champs, le corps d’une fillette gît. Le lecteur comprend très vite qu’elle est morte mais comment ? L’a-t-on tuée ? Il n’en saura pas plus.

De son corps jaillit une foule de petits êtres merveilleux. S’agit-il de fées ? De représentations physique de traits de caractère de la fillette ? Parmi eux, il y a Aurore, douce et naïve, sorte d’alter-égo de la fillette, que nous regardons essayer de prendre soin de tout ce petit monde.

Les créatures se promènent dans la nature, rencontrent les petits animaux et insectes et tentent de survivre, au fil des saisons.

Mon avis

Le charme de Jolies ténèbres, c’est le contraste entre la douceur des illustrations des Kerascoët et la cruauté des personnages. Certains petits êtres, tout naïfs qu’ils sont, ne se rendent pas compte du mal qui peut être causé mais d’autres savent très bien ce qu’ils font lorsqu’ils attaquent une souris innocente ou coupent les ailes d’un oiseau.

Les questions du lecteur resteront sans réponse et seul son imagination pourra lui fournir des pistes. Intriguant, poétique tout en étant cruel, cet album n’a pas fini d’hanter les pensées !

JoliesTenebres2

Laissez un commentaire