“Hate List” de Jennifer Brown

Classé dans : Romans pour ados | 3
Hate List - Jennifer BrownAlbin Michel, 2012 - Prix : 15,20€ISBN : 978-2226239747
Hate List – Jennifer Brown
Albin Michel, 2012 – Prix : 15,20€
ISBN : 978-2226239747

Valérie a pris une balle dans la cuisse durant la tuerie qui a frappé son lycée. Elle se réveille à l’hôpital, encore groggy après l’opération, le visage inquiet de ses parents et d’un inspecteur de police tournés vers elle. La jeune fille a du mal à se rappeler ce qu’il s’est passé mais peu à peu, des images lui reviennent. Nick, son petit ami, le garçon qui lui donnait envie de se lever chaque matin, celui qui était toute sa vie, est responsable de la tuerie. Nick a amené un flingue au lycée et a tiré sur des élèves, des profs, pour finir par retourner l’arme contre lui-même et se suicider.

Comme si ce choc ne suffisait pas, Valérie apprend que Nick n’a pas choisi ses victimes par hasard ; il s’est basé sur une liste que les amoureux avaient baptisé la liste de la haine et sur laquelle ils notaient les noms de ceux qui les harcelaient à l’école, de ceux qui en rigolaient sans réagir. Valérie n’a bien sûr jamais pensé à mal lorsqu’elle couchait ces noms sur le papier, ce n’était qu’un exutoire. Jamais, jamais, elle n’aurait cru Nick capable d’une telle violence. Il est vrai qu’elle s’est parfois laissée aller, qu’elle a lâché quelques « je vais la tuer ! » et autres « il faudrait qu’elle paie ! » mais ce n’était que des mots en l’air, des mots de colère face à ses harceleurs. Mais depuis que cette liste a été rendue publique, beaucoup la regardent différemment. Ses parents et même sa meilleure amie lui parlent comme à un assassin, comme si elle avait planifié la tuerie avec Nick, comme si elle avait réellement souhaité la mort de ces adolescents. Enfermée au service psychiatrique de l’hôpital, la vie de Valérie devient un enfer.

Dans Hate List, Jennifer Brown nous parle de ceux qui restent, les survivants d’une tragédie, les élèves, les parents qui se retrouvent confrontés au pire, à un événement qui relève plus du cauchemar que de la vie dont ils rêvaient pour leurs enfants. Jamais l’auteur ne présente Nick comme un monstre, au contraire elle essaie d’expliquer ce qui a pu mener à ce comportement, elle parle des blessures du harcèlement, de la tête de turc qu’il représentait pour la majorité des élèves.

Désormais, Nick sera à jamais catalogué comme « Nick le tueur ». Valérie s’y refuse, même si elle reconnaît qu’il existait un Nick qu’elle ne connaissait pas, elle veut garder l’image du Nick qu’elle aimait, le Nick qui lui parlait de Shakespeare, le Nick qui l’emmenait au cinéma. Et l’auteur semble vouloir montrer à ses lecteurs qu’il est possible de comprendre les victimes comme l’auteur du crime, victime lui aussi. La tuerie est derrière eux et il faudra désormais apprendre à vivre avec ce passé. S’adapter, se remettre en question peut-être, pour que l’on n’en arrive plus jamais là.

Hate List est le roman d’une reconstruction, celle de Valérie. Le roman des semaines de guérison, du retour au lycée à la rentrée, de l’acceptation et du pardon. Un roman très fort qui mérite amplement les prix qu’il a reçu aux Etats-Unis, servi par une écriture au plus près des émotions. A lire sans hésiter !

3 Réponses

  1. J’ai hâte de le lire ! Bon, je sais pas comment je vais vendre ça à la librairie mais je vais y arriver :D

  2. J’avais lu ce livre lors d’une lecture commune et j’avais vraiment aimé, je l’ai trouvé très juste et poignant.

  3. Ah, je suis contente que tu l’aies lu et apprécié :-)

Laissez un commentaire à Xel0u le l0up

Cliquez ici pour annuler la réponse.