“Freak City”, de Kathrin Schrocke : un beau roman sur la surdité

Classé dans : Romans pour ados | 3
freakcity
Freak City – K. Schrocke
La joie de lire, 2013 – Prix : 16,50€
ISBN : 978-2-88908-154-7

Mika a seize ans et vit le plus grand drame de sa vie d’adolescent : il vient de se faire plaquer par Sandra, sa copine, qui lui a annoncé qu’elle préférait qu’ils se quittent sur de bons souvenirs, tant que tout allait encore bien. Mais Mika n’est pas près de dire adieu à son grand amour comme ça, il veut ramener Sandra à la raison. Alors, lorsqu’il l’aperçoit avec ses copines un jour qu’il est sorti en ville, la curiosité le pousse à les suivre pour écouter si elle parle de lui. Elle ne peut pas l’avoir déjà oublié !

C’est ainsi qu’il rencontre Léa, une jeune fille de son âge, plutôt jolie, énigmatique. Léa est sourde. Elle vit dans le même monde que Mika et pourtant, son monde à elle est très différent. Léa a beau lire sur les lèvres, dès qu’elle veut parler à un garçon qui l’intéresse, elle est obligée de prendre un interprète en langues des signes. Et ce n’est pas toujours évident d’en trouver un qui accepte, elle est d’ailleurs obligée de prendre le petit frère d’une de ses amies. Tu parles d’une vie ! Malgré cela, Léa est bien dans ses baskets, dans son monde. La surdité fait partie d’elle et le monde des sourds est une grande communauté dans laquelle elle a trouvé sa place.

Le problème, et Mika va vite le découvrir, c’est que la société, elle, a encore beaucoup de mal à faire une place aux sourds. Mika ose à peine parler de sa nouvelle amie à sa bande de potes, leurs réactions à la nouvelle le mettant plutôt mal à l’aise. Et que dire de Sandra qui, lorsqu’elle a découvert la surdité de Léa a déclaré qu’elle aurait été jalouse de sa beauté si elle n’avait pas été handicapée ? Mika est déçu des réactions de ses proches, de sa famille, de son père qui ne semble pas vouloir le comprendre.

Freak City est un roman très intéressant, qui présente de nombreux aspects inconnus de la surdité, notamment au niveau des relations sociales entre les sourds et les entendants. L’amitié naissante entre Mika et Léa démontre bien qu’elles ne sont pas si faciles, et cela même si des efforts sont faits pour rendre la conversation plus aisée. Le roman de Kathrin Schrocke aborde également l’intégration et surtout l’acceptation difficile de la surdité, et cela même par l’entourage direct du non-entendant ! Une très belle histoire d’amitié qui nous ouvre les yeux sur une communauté que nous ne connaissons que trop peu.

3 Réponses

  1. Une bibliothèque nous l’a commandé et n’en a plus voulu… Comme je peux pas le renvoyer (petit fournisseur), je l’ai en rayon, je voulais le lire, l’histoire me donnait envie. Je crois que je vais me lancer.

    • Oh oui, je te le conseille ! Et comme ça, après l’avoir lu, tu auras des arguments pour le vendre ;-)

  2. Original, je ne connaissais pas, merci pour la découverte et ton avis enjoué! :)

Laissez un commentaire