Colorado Train – Thibault Vermot

Colorado Train – Thibault Vermot

11 septembre 2017 2 Par Laura

coloradotrainDans une petite ville d’Amérique profonde, juste après la seconde guerre mondiale, des gamins se promènent à vélo, font les 400 coups, construisent et lancent des fusées, se sauvent par les fenêtres. C’est un peu « Stranger Things » quarante ans plus tôt, surtout que la bande est également constituée d’une fille à poigne.

Le gamin qui disparaît, dans ce roman, c’est l’ennemi juré, Moe. Il est retrouvé quelques jours plus tard les tripes à l’air et tout ça ne dit rien qui vaille. Les adultes paniquent un peu, les ados parlent du monstre qui rôde et le monstre, justement, se dévoile peu à peu pour le lecteur : un monstre cannibale, assoiffé de chair tendre et rôtie qui rôde et se déplace la nuit, traque ses proies et vit comme un vagabond. Il n’en a pas encore fini, il a faim … et il y a des gosses dehors qui pourraient bien l’intéresser.

L’horreur est là, le sang et les tripes aussi. Je n’en lis pas tous les jours, des comme ça et, tant mieux, parce que c’est ainsi que cela me goûte le mieux (je ne parle pas des tripes, merci bien !). Un premier roman qui se lit rapidement, comme le compte à rebours lancé pour retrouver la deuxième petite victime.

 

Merci aux éditions Sarbacane pour la découverte !

 

exprim-menu