“Chambre 2″ de Julie Bonnie

Classé dans : Romans pour adultes | 3
Chambre 2 - Julie BonniePocket, 2014 - Prix : 6,20€ISBN : 978-2266249003
Chambre 2 – Julie Bonnie
Pocket, 2014 – Prix : 6,20€
ISBN : 978-2266249003

Chambre 2, premier roman de la chanteuse et violoniste Julie Bonnie, a reçu le prix du roman Fnac en 2013. On en a beaucoup parlé un peu partout, dans la presse générale comme spécialisée et sur énormément de blogs. Cela faisait un an que j’avais envie de le découvrir et sa sortie en poche aux éditions Pocket fut une bonne occasion.

Pourquoi avais-je tellement envie de lire ce roman ? Parce que Béatrice, sa narratrice, est auxiliaire de puériculture en maternité et que c’est un univers qui m’intéresse beaucoup.
Béatrice emmène le lecteur avec elle dans sa tournée quotidienne. On commence par la chambre 2, toujours, et puis on continue avec les autres, on fait le tour des mamans, des femmes qui viennent d’accoucher et dont la vie vient d’être (à nouveau) bouleversée. Des femmes perdues, parfois, à fleur de peau, souvent. Des femmes dont les hormones les entraînent sur des montagnes russes ou qui ont peur de mal faire. Quand faut-il nourrir le bébé ? Et combien de fois par jour ? Et le bain, c’est mieux le matin ou le soir ?

Béatrice a fait ce métier un peu par dépit. Ce n’était pas son rêve, elle qui était danseuse nue, qui menait une vie de bohème, toujours sur la route. Mais elle a aujourd’hui deux enfants, leur père est parti et il faut bien les assumer. Il a donc fallu rentrer dans les rangs. Elle qui est sensible, si sensible, espérait un métier plus calme, plus normale. Ce métier, c’est tout le contraire, c’est des émotions qui déboulent d’un coup et bouleversent tout. Des émotions qui la renvoient à ses souvenirs qu’elle fait découvrir au travers de flash-back. Béatrice ne savait pas que ce métier serait si dur, elle n’avait pas conscience de la détresse, de la douleur, des larmes.

Chambre 2 m’a déçue parce que je m’attendais à autre chose. Je pensais découvrir un service maternité de l’intérieur mais cet aspect-là de la vie de Béatrice ne prend qu’une petite partie du roman. De plus, je n’ai malheureusement pas accroché à la narratrice et n’ai jamais réussi à éprouver de la compassion pour elle. Pire, les passages sur sa vie d’avant m’ennuyaient.
Je les ai trouvées très dures, elle et ses collègues. Elles rient des patientes, semblent se moquer de leur détresse. Elles sont cyniques et même si ce trait de caractère peut se comprendre lorsque l’on exerce un métier difficile, il semble de trop. Ce service de maternité se transforme en prison, en hôpital de l’horreur.

Un roman que je ne conseille pas, donc, et sûrement pas aux femmes enceintes.

3 Réponses

  1. Tu présentes très bien le livre dans les premiers paragraphes et il donne envie au premier abord mais je partage tout à fait tes impressions, j’ai moi aussi vite décroché de sa vie de bohème.

    • J’ai lu un peu partout que nous ne sommes pas les seules à ne pas avoir apprécié cette partie de la vie de Béatrice ;-)

  2. Prix Fnac ou pas je ne connaissais pas du tout ce titre mais je ne le note pas car ce qui m’aurait intéressé aussi c’est la vie à la maternité ;)

Laissez un commentaire