Bliss – Shauna Cross

Classé dans : Romans pour ados | 0

Vous ne le savez peut-être pas, mais à côté des livres, Knapy a une passion : le roller derby. Elle vous parle aujourd’hui de Bliss, un roman de Shauna Cross qui réunit ses deux passions 🙂

En bonne joueuse de roller derby qui se respecte, je connais « Bliss », le film, celui de et avec Drew Barrymore. En bonne joueuse de roller derby qui se respecte je finis toujours par dire, « mais c’est pas tout a fait comme ça en vrai hein » ! Du coup quand j’ai mis la main sur le roman, je me suis empressée de le rajouter à ma PAL – j’avais le droit on me l’a prêté !

bliss
bliss

Bliss, qui signifie  » bonheur suprême  » ou  » félicité absolue « , est une jeune ado de 16 ans qui vit au fin fond du Texas à Bodeen. Là-bas elle bosse au « Bistrot du Groin », un boui-boui célèbre pour son cochon géant de 2 mètres de haut qui décore le parking. Banane sur le clafoutis de la vie de Bliss ? Sa mère Brooke est depuis toujours une accro des concours de beauté dans lesquels elle traîne sa fille depuis sa plus tendre enfance et Bliss fini toujours par revenir avec un certificat de participation. Mais cette année, c’est différent, elle a l’âge pour participer au plus important de tous les concours ; celui qui, des années auparavant, a vu sa mère couronnée du titre de Miss Bleuet, LE concours de beauté qui émoustille Bodeen une fois par un, autant dire que c’est IN-RA-TABLE. Le hic de l’histoire ? Bliss déteste les concours de beautés, elle préfère se teindre les cheveux en bleu et écouter du rock avec sa copine Pash.

Lors d’une virée shopping à Austin – summum de la coolitude aux yeux de l’ado – la jeune fille rentre avec une poignée de flyers pour décorer sa chambre. L’un d’eux annonce un match de Roller Derby, dessus, une petite nana sur patins à roulettes qui a sacrément l’air d’en imposer. Ni une ni deux, Bliss échafaude un plan pour faire le mur et voir de quoi il s’agit.
Le soir du match, elle et Pash sont aux premières loges pour le match, et là c’est le coup de cœur sportif, Bliss découvre un monde auquel elle pense avoir toujours appartenu, un univers à mille lieu des jupons, de la laque et des faux cils que lui impose régulièrement sa mère. Une seule certitude, elle veut entrer dans une équipe de Roller Derby quoi qu’il en soit.

Entre les premiers bleus, les mensonges, l’amour et les études, la vie de Bliss se voit chamboulée par le Roller Derby (oui, bon c’est le meilleur sport du monde, elle et moi sommes d’accord) une aventure qui l’amènera à grandir un peu plus vite et à s’épanouir en tant qu’ado.

Si comme moi vous avez vu le film (non je ne lis pas que des romans adaptés au cinéma je jure !) il n’y a pas de grandes surprises. Cependant le roman a ce petit plus qui m’a conquise. Outre la traduction pas toujours adéquate de termes spécifiques, ce roman est vraiment agréable à lire. Il est drôle, j’y ai retrouvé un petit quelque chose de Georgia Nicolson dans les tournures de phrases, le genre d’humour et les questions que se pose l’adolescente, toutes ces premières fois, toutes ces choses qu’elle ne connait pas, et qui au fond peuvent l’effrayer.

Bref, ce roman ne révolutionnera pas la littérature, ni le monde du Roller Derby (même si le film a aidé à remettre le sport au goût du jour) mais il est agréable à lire, avec des chapitres très courts qui soutiennent le rythme. L’opposition entre les deux univers dans lesquels Bliss évolue apporte un petit plus savoureux ou tous les clichés sont exploités, et surtout terriblement bien décris.

Ecrit par Shaunna Cross, elle-même joueuse de Roller Derby, ce roman met en scène du Roller Derby joué sur un terrain incliné alors que la majorité du derby actuel et surtout en Europe est pratiqué sur un terrain plat. Il s’agit presque de deux sport différent, avec des codes et des règles qui peuvent varier. C’est sans doute pour ces raisons que le roman est beaucoup plus cliché que dans la réalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *