Bébé boum 2 – Josée Bournival

Classé dans : Romans pour adultes | 1

Il y a un an, à la toute fin de ma grossesse, je lisais le premier tome de Bébé boum. Dans le premier roman, les quatre héroïnes de Josée Bournival étaient enceintes. Un an plus tard, je les retrouve avec leurs bébés tout neufs, de leur sortie de la maternité au premier anniversaire de leurs merveilles. Bébé lecteur vient de souffler sa première bougie, c’était donc le moment parfait pour revenir sur la première année tumultueuse de la vie d’une jeune maman !

bébéboum2
Mon résumé

Quatre mamans, cinq bébés tout mignons (coucou les jumeaux !) et les quotidiens bouleversés.

Lili, la femme enceinte si angoissée n’a pas vraiment calmé son stress. Comme toute jeune maman, elle souhaite le meilleur pour son bébé, au point de se plier à un régime draconien pour pouvoir continuer d’allaiter son fils aux multiples allergies. Lili, qui m’énervait tellement dans le premier tome, est probablement celle qui m’a le plus touché dans cette suite. Mon coeur de maman tout mou s’est retrouvé dans ses angoisses, son envie de (trop) bien faire, ses mille et une questions. Elle vit scotchée à son tire-lait, prévoit des réserves pour une colonie de bébés gloutons, s’oublie … et se retrouve, la tête pleine de rêves pour elle aussi.

Avec trois enfants, Esther a une vie plus que trépidante mais peut compter plus que jamais sur le soutien de son mari dans la gestion du quotidien. Leur couple survivra-t-il à l’épreuve du petit troisième surprise arrivé malgré une vasectomie ? Jean-François est en tout cas bien décidé à se rattraper pour les quelques mois passés chez sa maîtresse.
Esther a trop besoin de lui pour le renvoyer, trop besoin de soutien pour surmonter une rechute de dépression qui la forcera à abandonner l’allaitement. C’est un gros coup dur pour elle qui a toujours défendu les bienfaits de l’allaitement maternel et fustigé celles qui osent acheter du lait en poudre pour leur bébé !

Le lait en poudre, c’est un choix que revendique Frédérique. Elle a déjà du partager son corps pendant neuf mois, cette fois, c’est fini, merci ! Frédérique est toujours aussi bien dans son corps, bien dans ses baskets, et est plutôt maman cool que stressée. Sa grande interrogation, c’est Simon, son amant qui n’est pas le père de sa fille mais qui accepte la vie à trois. Pour autant, acceptera-t-il de s’impliquer sur le long terme ? D’agir comme si Blanche était sa fille biologique ?

Jeannine connaissait déjà la maternité mais un peu rouillée. Vingt-cinq ans après Frédérique, elle redécouvre la vie de jeune maman avec ses jumeaux. Comme il le laissait deviner, son mari est un super papa poule, toujours aux petits soins pour ses enfants. Le problème, c’est qu’il est peut-être un peu trop centré sur les bébés, au point qu’il ne voit plus sa femme autrement que comme une maman. Mais Jeannine est prête à tout pour qu’il la regarde à nouveau !

Mon avis

Bébé boum 2 est un bon roman “feel good”, un roman de copines qui osent se dire les choses cash, qui se racontent leurs petites misères du quotidien, leurs peurs, leurs peines. Mais c’est plus que cela ! C’est la première fois que je me retrouve autant dans des personnages de mères, que des scènes me serrent le coeur, que je me dis “voilà, c’est exactement ça”. Ce n’est pas un hasard si Josée Bournival maîtrise son sujet ; elle est elle-même maman et blogue depuis de nombreuses années sur le site Naître et grandir. Elle parle et écoute les mamans depuis longtemps et cela se sent dans son roman – tout ce qu’elle raconte ne peut qu’avoir été vécu et confié à une oreille bienveillante.

Un tout grand merci aux éditions Kennes pour leur confiance

kennes-menu

Une Réponse

  1. J’avais adoré le premier tome, et tu me rappelles très justement qu’il faudrait que je lise le second !
    Bon, je pense que je m’arrêterai chez Kennes Editions à la Foire du Livre de Bruxelles du coup ;-)

Laissez un commentaire