Au bord de la rivière : Constant – Michel David

Classé dans : Romans pour adultes | 0

/!\ Cette chronique porte sur le troisième tome de la saga familiale Au bord de la rivière. Vous pouvez retrouver mon avis sur le premier et deuxième tome ici et sur le troisième tome .

 

Constant

Mon résumé

Quatre des six enfants Beauchemin sont désormais mariés. Xavier découvre la vie de famille en compagnie de Catherine et de Constance, la petite fille de celle-ci, qu’ils ont adopté. Seuls restent à la maison Bernadette, qui va bientôt reprendre chaque jour le chemin de l’école pour une nouvelle année d’enseignement, et Hubert, parti pour l’instant apprendre les bases du métier de fromager. A son retour, il espère bien devenir l’employé de Dionne, qui possède déjà le magasin général. Celui-ci n’a pas encore tout à fait accepter qu’il courtise sa fille Angélique mais le succès des affaires pourrait peut-être aider Hubert à s’intégrer dans la famille. Côté amours, Bernadette, elle, est au point mort. Et qu’est-ce donc que ce sentiment qu’elle ressent à l’idée que Constant fréquente une autre jeune femme ? Serait-ce de la jalousie ?
Chez les Connelly, il semblerait que Liam s’adoucisse enfin ! Le fait de voir sa femme travailler plus qu’il n’en faut alors qu’elle est enceinte lui a peut-être enfin ouvert les yeux sur les nombreuses qualités de son épouse.

Dans le village, la vie suit son cours. Le presbytère est désormais construit et habité par le curé Désilets – qui a bien sûr un grand nombre de remarques à faire ! La deuxième école, anglophone celle-là, est ouverte et, petit à petit, le village s’agrandi. Avec de nombreux Beauchemin dans ses rangs !

Mon avis

Et dire que j’avais peur de ne pas m’attacher à cette famille lorsque j’ai ouvert le premier tome ! C’est le coeur gros que je referme aujourd’hui cette saga ; je serais bien resté encore un peu en compagnie des Beauchemin. Camille, ô ma Camille, merveilleuse belle-mère et future maman, ardue à la tâche, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Donat, que je n’ai pas toujours réussi à suivre mais qui n’a pas peur de la tâche et assume son rôle d’homme de la famille malgré son jeune âge. Emma, maman tantôt douce tantôt louve. Xavier, son grand coeur, son caractère et sa bonne humeur. Hubert, plus effacé qui a besoin d’être entouré mais mène tout de même sa barque comme un grand. Et Bernadette … aah Bernadette ! L’enfant terrible, la jolie fille au sale caractère, la seule intellectuelle de la famille qui, comme tout Beauchemin qui se respecte, sait abattre du travail plus qu’il n’en faut – même si elle rechigne toujours un peu, c’est une râleuse, la Bedette !

Et puis il y a Constant, tellement présent dans la vie de la famille, toujours serviable. Un coeur pur !

Les intrigues sont simples, c’est la vie rurale, la vie de tous les jours. Mais qu’est-ce que ça me fait du bien de lire ça ! J’ai déjà hâte de me lancer dans une prochaine saga familiale et, si les éditions Kennes n’en publient pas une bientôt, je pense que je m’en achèterai en ebook ! :D

Laissez un commentaire