phenomène_atkinson
Je suis un phénomène E. Atkinson
Alice, 2012
Prix : 14,50 €
ISBN 978-2-87426-156-5

D’un phénomène, l’héroïne de Elizabeth Atkinson en a surtout le nom : Faye Noman. Phénomène. Alors là, c’est sûr, sa mère n’avait jamais du prononcer son nom complet à haute voix avant de l’en affubler. Pour le reste, c’est surtout une jeune adolescente un peu mal dans sa peau. A douze ans, Faye mesure déjà près d’un mètre quatre-vingts et a la chevelure d’un roux flamboyant ; difficile de se fondre facilement dans la masse dans ces conditions.

A l’école, Faye n’a pas d’amis. Ce n’est pas une question de mauvais caractère – bien au contraire – mais parler à quelqu’un de son âge lui est tout bonnement impossible. Lorsqu’elle se retrouve face à un adulte, par contre, aucun souci. Faye gère d’ailleurs très bien la boutique de sa mère lors des absences répétées de celle-ci. D’ailleurs, à première vue, ce serait plutôt sa mère, le phénomène. Elle s’habille comme une hippie, refuse de vieillir, ne se préoccupe que très peu de sa fille, change de petit ami chaque semaine,… Faye ne se sent pas vraiment en phase avec elle et le problème, c’est que si elle ne se sent pas à sa place chez elle, où le serait-elle ? Ressemble-t-elle à son père ? Ce serait plus facile si elle le connaissait mais elle ne sait rien de lui, hormis le fait qu’elle porte son nom.

Et puis un jour, la voilà invitée à une grande réunion de famille des Noman. Peut-être trouvera-t-elle sa place dans cette famille dont elle ne sait rien ? Mais ce week-end en famille, c’est le choc des cultures, car si sa mère lui a laissé le soin de grandir avec une certaine indépendance, Faye découvre qu’il est loin d’en être de même dans toutes les familles.

C’est un roman d’apprentissage peu banal que nous offre Elisabeth Atkinson. Son héroïne est encore assez jeune et pourtant déjà très mature de par la force des choses. Coincée entre responsabilités d’adulte et doutes d’adolescente, Faye a besoin d’être encadrée, même si c’est pour découvrir qu’elle n’aime pas cela. Voilà un roman qui donnera des envies de liberté aux adolescents mais qui leur fera peut-être également prendre conscience que les autres familles ne sont pas forcément mieux que la leur.

L’info en plus : dans la version originale, l’héroïne s’appelle Emma et non Faye et le roman porte de le titre de I, Emma Freke (jeu de mots avec I am a freak – qui peut se traduire en français par je suis un phénomène).